Connectez-vous S'inscrire

Matthias Goerne, maître chanteur au Festival de Salzbourg




Retrouver Salzbourg, c'est se perdre un peu. Il faut oublier le cosmopolitisme de la grande ville, sa vitesse, ses indiffrences. Ici, le Festival vit au rythme de sa bourgeoisie, de ses sorties en famille, de ses chemises vichy, de ses costumes traditionnels. En toute simplicit et dans l'amour de la musique. Cet entre soi peut paratre exotique, voir repoussant pour les non-initis. Il est cependant fertile. Nul autre festival d't peu s'appuyer sur un tel public local et proposer, en sus d'une quinzaine d'opra et de pices de thtre diffrents, 75 concerts en cinq semaines.

Ainsi se poursuit, bon an mal an, la srie des Liederabende ( soires de Lied ) o rgnent les grands chanteurs du moment : cette anne, Anja Harteros, Jonas Kaufman, Philippe Jaroussky et surtout Matthias Goerne. Le baryton a donn, du 17 au 23 aot, les trois cycles de Franz Schubert. Nous assistions, dans la salle du Mozarteum, une bonbonnire idale pour cet exercice intimiste, au Voyage d'hiver.

Mercredi 25 Août 2010 - 13:04



Nouveau commentaire :

sur cette page