Connectez-vous S'inscrire

Meurtre d'Agnès : Mathieu avait refait parler de lui en juin




Alors que les cours ont repris lundi au collège-lycée du Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire, les questions restent en suspens autour d'un éventuel défaut de suivi du meurtrier présumé de la jeune Agnès, vendredi dernier. Mis en examen pour viol d'une mineure en août 2010 dans le Gard, le lycéen de 17 ans avait effectué quatre mois de détention provisoire avant d'être placé sous contrôle judiciaire fin 2010.

Selon Albert Munoz, administrateur du collège-lycée, Mathieu s'était à nouveau fait remarquer en juin dernier par "des petits gestes". Le gouvernement va tenter d'apporter des réponses à ce drame au cours d'une réunion interministérielle, dans l'après-midi à Matignon, avant une intervention de Claude Guéant dans le JT de 20 Heures. "On ne règle pas les problèmes en venant à la télévision", accusent les socialistes.

Lundi 21 Novembre 2011 - 15:23



Nouveau commentaire :

sur cette page