Connectez-vous S'inscrire

Meurtre d'Aurélie Fouquet : l'improbable vice de procédure




Plusieurs avocats de suspects poursuivis dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'Aurélie Fouquet le 20 mai 2010, jeune policière municipale de Villiers-sur-Marne abattue par un commando de braqueurs en fuite, soulèvent ce jeudi devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris des nullités de procédure demandant annulations de pièces et remise en liberté immédiate de leurs clients.

Ils ont découvert que les policiers, sans en parler à personne, avaient placé sous le fourgon des malfaiteurs un mouchard peu de temps avant les faits. Ils avaient précisément des soupçons sur l'usage qui pourrait être fait de ce véhicule.

Jeudi 26 Janvier 2012 - 19:48



Nouveau commentaire :

sur cette page