Connectez-vous S'inscrire

Moebius se démultiplie à Cherbourg




Pour sa 6e Biennale du 9e art, la Ville de Cherbourg-Octeville invite au musée le dessinateur Jean Giraud, alias Moebius, père d'Arzack, Blueberry et L'Incal. Du 17 juin au 31 décembre 2011, explorez l'exposition Moebius Multiple(s) et découvrez ses mondes oniriques, aquatiques ou désertiques et ses dessins réalisés pour Cherbourg-Octeville... Une exposition inédite et gratuite.

Depuis 2002, Cherbourg-Octeville fait entrer la bande dessinée au musée grâce à sa Biennale du 9e art. Après Bilal, Schuiten, Juillard, Loustal et Hugo Pratt, l'invité d'honneur est cette année le dessinateur Jean Giraud, alias Moebius.

Conçue en collaboration étroite avec l'artiste et sa maison d'édition Moebius Productions, la Biennale du 9e art immerge le spectateur dans un univers onirique et protéiforme, mis en scène par le biais de tirages monumentaux d'œuvres inédites (portofolio Les Mondes élémentaires) ou réinterprétées pour l'occasion (40 days dans le désert B). L'exposition se vit comme un voyage, dans des mondes éloignés mais aussi étonnamment proches, puisque Jean Giraud travaille actuellement à une série de dessins pour Cherbourg. Cet ensemble, présenté dans les salles, donnera lieu à l'édition d'un ouvrage dans la nouvelle collection «Zaza et Moeb aiment»...

Artiste visionnaire, Jean Giraud construit, depuis plus de cinquante ans, une œuvre animée par une quête constante d'expérimentations graphiques et narratives. Ses recherches explorent l'infini des possibles offerts par l'image imprimée, du travail traditionnel de la gravure et de la sérigraphie à la création numérique où le dessin, réalisé sur palette graphique, se prête à toutes les variations de taille et de support.

Les images créées par Jean Giraud ne se limitent jamais à une seule déclinaison. Elles sont une matière vivante, mouvante : dupliquées, transformées, recréées au gré des techniques et des tirages, elles posent la question du multiple, qui sera au cœur de la Biennale. Une exposition à découvrir du 17 juin au 31 décembre 2011, au musée d'art Thomas-Henry, à Cherbourg-Octeville.

Jeudi 31 Mars 2011 - 12:08



Nouveau commentaire :

sur cette page