Connectez-vous S'inscrire

Mouss et Hakim - Vingt d honneur


La tribu fête ses 20 ans !! La Tribu ? Celle de Mouss et Hakim. Qu’ils soient Zebda, 100% Collègues, Motivés, en duo ou version Origines Contrôlées, les frères Amokrane portent les mêmes couleurs, les mêmes combats. Dans le cadre de leur tournée anniversaire ils vous invitent à découvrir leur album live et seront en concert dans toute la France et à Paris le 1 Juin 2010.



La tribu fête ses 20 ans. La Tribu ? Celle de Mouss et Hakim. Ou de Hakim et Mouss.

Car entre les 2 frangins, il n’y a pas de hiérarchie. Qu’ils soient Zebda, 100% Collègues, Motivés, en duo ou version Origines Contrôlées, leur dernière aventure studio et scénique, les frères Amokrane portent les mêmes couleurs, les mêmes combats. Celles d’une musique qui puise dans les racines en perpétuel mouvement d’une culture populaire à vocation universelle.

Émergeant de la scène toulousaine à la fin des années 80, Mouss et Hakim s’activent, depuis toujours, dans le militantisme associatif, tendance révolté. Et si l’étiquette de chanteurs engagés n’était pas tant usurpée, elle aurait pu coller. Mais l’engagement, chez ces enfants de famille kabyle, a peu de choses à voir avec les galas de charité ou les causes dans l’air du temps. La bonne conscience, très peu pour eux. La conscience suffit. De la chanson Baudis en 1992 à la Carte de Résidence en 2007, ils posent leurs mots et leurs notes avec la justesse de ceux qui vivent dans la réalité d’une société où les remparts aux inégalités et discriminations s’érigent grâce au ciment de la solidarité.

C’est en déroulant le fil conducteur de leur parcours multiple que les identités de Mouss et Hakim se déclinent. Frondeurs avec Zebda, internationalistes avec 100% Collègues, partisans avec Motivés, émancipés avec leur album duo, justiciers de la mémoire avec Origines Contrôlées.

Quand ils élèvent la voix, c’est pour nous faire relever la tête et garder le poing levé. Et s’il n’y avait qu’un message à retenir, c’est que le genre humain n’a pas de nationalité. Que la fraternité n’a pas de papiers. Que les langues et les cultures ne sont pas des chasses gardées. Tour de force s’il en est, quelque soit la contrée où ils se produisent, ils parviennent en moins de deux heures à communiquer à leur auditoire cette fameuse « fibre berbère ».
Et si, sur toutes les scènes qu’ils foulent, Hakim et Mouss revendiquent leurs attachent toulousaines, ce n’est pas par régionalisme déplacé mais pour défendre leur conception de la citoyenneté qui veut que l’on est de là où l’on vit. D’Alger la Blanche à Toulouse, en passant par Bondy en Seine-Saint-Denis ou Marseille – comme le dit la chanson – « là où on va on est chez nous ».

Convaincus que l’immigration est un acte de déchirure et de courage, ils créent, dans leur ville, le festival Origines Contrôlées, lieu d’échanges et de transmission d’une histoire qu’ils portent à travers celle de leurs parents et qu’ils ne veulent pas voir manipulée par les tenants d’une France et d’une Europe arqueboutées sur des discours mystificateurs.

En deux décennies, la tribu de Mouss et Hakim a incontestablement fait progresser l’humanité de toutes celles et ceux qui ont croisé leur chemin, dans une salle de concert, dans une cité, dans un bistrot, sur un terrain de foot ou dans une manif.

Pour cette tournée anniversaire, il n’y a qu’une chose à souhaiter : que la Tribu grandisse et qu’après chaque séparation, elle se reforme. Pour le plus grand plaisir des collègues qui, grâce à Hakim et Mouss, nourrissent les espoirs de leurs vingt ans.

Vendredi 28 Mai 2010 - 14:33



Nouveau commentaire :

sur cette page