Connectez-vous S'inscrire

Mozart rafle tout aux NRJ Music Awards


"Mozart, l'opéra rock" a survolé la 11e édition des NRJ Music Awards en rapportant trois prix à ses interprètes : "groupe français de l'année", "chanson française de l'année" et "révélation française de l'année".



La troupe de la comédie musicale Mozart, l'opéra rock, en remportant trois trophées, a été le grand vainqueur des NRJ Music Awards : samedi, elle a raflé le prix du "groupe français de l'année", de la "chanson française de l'année" et de la "révélation française de l'année" pour Florent Mothe. Les prix de cette cérémonie qui se tenait au Palais des festivals de Cannes et qui a été diffusée sur TF1 étaient décernés non par un jury, mais par les votes du public.

Cette année, la cérémonie était dédiée aux victimes du séisme d'Haïti. Ainsi, les bénéfices du vote des téléspectateurs pour la "chanson française de l'année" seront reversés à la Croix Rouge Française qui oeuvre, sur place, pour amener l'aide d'urgence à la population haïtienne. Pendant l'émission, son présentateur Nikos Aliagas, comme les artistes français (David Guetta, Diam's, Superbus et Christophe Maé, par exemple) et internationaux (Black Eyed Peas, Robbie Williams, Mika ou encore Michael Bublé) ont uni leur voix en soutien aux Haïtiens.

Un duo Laura Smet - David Hallyday

La soirée a aussi été marquée par la première apparition en public de l'actrice Laura Smet, depuis son hospitalisation suite à un malaise, selon son entourage, consécutif à l'absorption d'alcool et de médicaments. Souriante, l'actrice a interprété avec son demi-frère, David Hallyday, le titre "On se fait peur", qui doit apparaître sur le prochain album de celui-ci. Il s'agit de la première incursion de la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye dans la chanson.

Pour l'anecdote, cette 11e édition des NRJ Music Awards a également connu, pour la deuxième année consécutive, un cafouillage lors de la remise d'un prix. Kamel Ouali, qui remettait le prix du "groupe international de l'année" s'est trompé en annonçant le vainqueur, désignant le groupe américain The Black Eyed Peas au lieu des Allemands de Tokio Hotel. Le chorégraphe s'en est excusé en direct quelques minutes plus tard, expliquant avoir lu le premier nom de la liste des nommés au lieu du nom du vainqueur. L'année dernière déjà, le prix de la "chanson internationale de l'année" avait dans un premier temps été attribué par erreur à Katy Perry au lieu de Rihanna en raison d'une inversion des enveloppes remises aux remettants.

Dimanche 24 Janvier 2010 - 21:37



Nouveau commentaire :

sur cette page