Connectez-vous S'inscrire

Musique - Olivia Adriaco chanteuse pop rock




Olivia Adriaco, l’ancienne animatrice de Vidéo Gag sur TF1, sort son deuxième album, Heaven Seven. Elle enregistre samedi l’émission de Patrick Sébastien Le Plus Grand Cabaret du monde et espère se faire bientôt inviter par Nagui dans Taratata… Une émission de variétés qu’elle adore. L’intéressé est prévenu ! Rencontrée au Café des Artistes de Paris, dans le IXe arrondissement, elle nous parle de son album pop-rock.

FRANCE-SOIR. On vous connaît plus en tant qu’animatrice télé que chanteuse. D’où vous vient cette passion pour la musique ?
OLIVIA ADRIACO. C’est normal, lorsqu’il y a un créneau comme la télévision qui prend le dessus, on vous connaît plus pour cela. J’ai sorti mon premier album, Ambiguous, il y a cinq ans, entre-temps je n’ai jamais laissé la musique de côté. Je n’ai pas sorti de disque mais j’ai fait des concerts.

La musique est donc votre premier amour ?
Oui, ça n’aurait pas été plus simple avec une maison de disque. Je n’avais pas programmé de faire de la télévision. J’y suis arrivée complètement par hasard. C’est en allant au Mexique où j’ai plongé avec les phoques que j’ai rencontré Gérard Pullicino sur le bateau. A l’époque, il travaillait pour M6, nous avons discuté et il m’a dit que la chaîne cherchait des présentatrices. Et voilà je me suis lancée. J’ai raté mon premier casting mais ça l’a fait. Dans la vie on a un destin. Vous vous êtes passé de maison de disque depuis votre premier album.

Pourquoi ?
Les maisons de disque ne voulaient pas de mon CD tel quel. Elles voulaient y mettre leur grain de sel. Comme j’étais en plus une animatrice de télévision, j’aurais eu le droit d’être décoré comme un sapin de Noël… (rire), donc j’ai dit non et j’ai décidé de le faire seule. Ça aurait tué mon identité musicale. Evidemment, c’est ce que je voulais conserver, sinon ça ne m’intéresse pas. Quelles sont vos influences musicales ? J’aime beaucoup la pop rock anglaise comme Bonnie Ryatt ou encore Chrissie Hynd.

N’est-ce pas difficile en France de porter une double casquette animatrice-chanteuse ?
Le public l’accepte très bien, pas les gens de la profession.

N’avez-vous pas été perturbée par l’arrêt brutal de Vidéo Gag ?
Vous trouvez que ça a été brutal ? Moi je ne trouve pas. Nous savions que ça allait s’arrêter. Il y a eu tout un buzz sur Internet mais tout ce qui a été dit était faux. Je ne me sentais pas concernée par la polémique. Des gens comme Morandini alimentent des rumeurs pour se faire leur propre publicité. Il est méchant gratuitement et c’est une personne qui ne m’intéresse pas. Il m’a invitée sur son plateau mais j’ai toujours refusé.

Rens. : www.myspace.com/oliviaadriaco.com

Mercredi 13 Mai 2009 - 06:13



Nouveau commentaire :

sur cette page