Connectez-vous S'inscrire

Nature Capitale donne naissance aux Jardins de Nature Capitale à Dammarie-lès-Lys




Nature Capitale donne naissance aux Jardins de Nature Capitale à Dammarie-lès-Lys
Après avoir enchanté près de deux millions de visiteurs sur les Champs-Elysées lors du week-end de la Pentecôte, Nature Capitale, l’incroyable happening végétal conçu par Gad Weil et scénographié par Laurence Médioni, poursuit sa vie végétale en bord de Seine sur les terrains du Port Autonome, quai Voltaire, à Dammarie-lès-Lys.

Dès ce dimanche 6 juin à 15h00, petits et grands sont invités à découvrir ou redécouvrir les milliers de parcelles de Nature Capitale dans un nouvel aménagement adapté à la configuration du terrain du port autonome.

Sensible à la démarche de Nature Capitale, la ville de Dammarie-lès-Lys s’est portée volontaire pour veiller sur les 150 espèces agricoles et forestières de cette œuvre poétique et jubilatoire. « Pour notre ville, il s’agit d’une opportunité exceptionnelle de participer à un projet d’envergure qui vise à interpeler sur les questions essentielles du développement durable et de la préservation de la biodiversité », indique Jean-Claude Mignon, député-maire de Dammarie-lès-Lys.

Après l’incroyable mobilisation des Jeunes Agriculteurs et de France Bois Forêt autour de Nature Capitale ces derniers mois, le relai est passé aux services de la ville de Dammarie-lès-Lys pour faire de ces jardins un lieu privilégié d’échanges conviviaux et pédagogiques, d’actions de sensibilisation, d’ateliers créatifs ou encore de parcours olfactifs…

Au-delà de cette promenade bucolique en bord de Seine, particuliers, entreprises, collectivités pourront continuer à participer à la pérennisation de cette création éphémère en se portant acquéreur ou en offrant des fragments de l’œuvre à une école, une association, une fondation, une ONG, une collectivité locale… puisque Nature Capitale poursuit son essaimage via naturecapitale.com.

Au titre du mécénat culturel, de nombreuses entreprises et collectivités se sont déjà engagées en tant qu’essaimeurs de Nature Capitale, à l’instar du cabinet d’audit et de conseil, KPMG qui s’est récemment porté acquéreur de 40 fragments de graminées et de merisiers pour en faire don à huit lycées de Seine-Saint-Denis dont il soutient des classes professionnelles dans le cadre de l’action de sa Fondation. « KPMG a voulu soutenir Nature Capitale en qualité d’essaimeur, comme une action artistique qui a un sens fort en matière de développement durable. Créer une passerelle entre cette opération et l’engagement du cabinet en faveur de l’insertion sociale des jeunes nous est apparu comme un geste fort et de sens » a indiqué Jean-Louis Chaussende, Président de la Fondation d’Entreprise KPMG.

Jeudi 3 Juin 2010 - 19:21



Nouveau commentaire :

sur cette page