Connectez-vous S'inscrire

Niuver - Trasnochando

Sortie le 17 septembre 2012


Niuver n'a pas eu à réflechir pour se trouver un nom d'artiste : elle s'appelle vraiment Niuver, un prénom original composé pour elle, comme il est fréquent à Cuba, d'où elle vient. Au jeu des anagrammes, son prénom recèle des trésors de combinaisons, à commencer par celle-ci : 'univer(s)'...



Un album à son image : riche, ouvert, singulier, sensible et attachant, d'une tonalité latine assumée fleurtant aussi bien avec le jazz, la pop que les sonorités de musique urbaine, et exhalant un délicieux parfum français d'essence non frelatée !

Des rythmiques typiques du 'son' cubain ("C'est toi que j'aime') aux violons d'un romantisme totalement échevelé ('Despedida'), en passant par un clin d'oeil amusé au reggaeton ("No te llevaré a mi isla") ou un duo torride et décalé avec Oxmo Puccino soutenu par des programmations haut de gamme ('A mi me gusta'), Niuver propose une musique extrèmement séduisante et attrayante.

Cerise sur le gateau, et fait exceptionnel de la part d'une non francophone, Niuver excelle à métisser la chanson française à la tradition cubaine, à faire fleurter la langue de Molière avec les rythmes latins.

Sa qualité d'écriture en français fait des merveilles sur des titres tels que "C'est toi que j'aime" (qui vient de rentrer en playlist sur France Inter) ou "Mi corazon no". Le chanteur Tom Poisson lui écrit par ailleurs un "N'importe quoi" qui lui va comme un gant.

Particulièrement bien produit, l'album est réalisé par une équipe de musiciens-producteurs de grand talent ayant collaboré avec Feist, Micky Green, Oxmo Puccino, Sergent Garcia …

Mardi 19 Juin 2012 - 20:10



Nouveau commentaire :

sur cette page