Connectez-vous S'inscrire

Nouveaux comportements amoureux des 13/18 ans

Baromètre 2010 par Habbo.fr




Un sondage sur l'évolution des comportements amoureux réalisé au sein de la communauté virtuelle Habbo auprès de plus de 125 000 adolescents à travers le monde révèle que plus de la moitié d'entre eux font le choix de ne pas transformer leurs flirts virtuels en véritable histoire d'amour. Un choix à la fois surprenant et rassurant pour les parents, révélateur d'une mutation profonde des comportements relationnels de la génération des Digital Natives. Quelle est la part du virtuel dans la vie affective des 13-18 ans ? Quels sont les nouveaux codes de drague en vigueur et comment s'arrangent-ils avec la notion de fidélité ?

Vers une dématérialisation des rapports humains

L'étude menée par Habbo révèle que 74% des ados à travers le monde trouvent plus facile de flirter en ligne, d'autant plus s'ils ne connaissent pas la personne dans la vie réelle et que plus de la moitié d'entre eux n'ont pas l'intention de la rencontrer « en vrai ».

L'aspect positif de ce nouveau mode de drague est qu'il permet aussi aux ados de rentrer en contact avec quelqu'un qu'ils aiment bien mais qu'ils n'osent pas aborder dans la vraie vie. Plus de la moitié des adolescents interrogés reconnaissent ainsi qu'Internet leur a permis de faire le premier pas qu'ils n'auraient pas eu le cran de faire dans la réalité.

Plus surprenant, ce sondage met aussi en exergue que la moitié des adolescents interrogés ne font pas de différence entre un rendez-vous amoureux en ligne ou dans la vraie vie. Un flirt virtuel a donc la même importance pour eux qu'une relation « classique ».

Remise à jour des codes de drague

Bien que virtuel, avoir le bon look online est aussi important que dans la vie réelle, puisque c'est lui qui pousse les adolescents à entrer en conversation les uns avec les autres. 39% des ados avouent d'ailleurs avoir déjà contacté quelqu'un pour la première fois sur un réseau social parce qu'ils aimaient sa photo.

Jouer les entremetteurs sur les réseaux sociaux fonctionne aussi ! De nombreux sondés déclarent avoir déjà aidé des amis à trouver la personne de leurs rêves sur le web. 44% ont même déjà présenté des amis l'un à l'autre pensant qu'il pourrait se plaire. Ils sont même 52% dans ce cas en France.

Même si 56% des sondés préfèrent ne pas franchir la barrière de l'écran, ils sont tout de même 43% à déclarer qu'ils aimeraient rencontrer en vrai une personne qu'ils ont connue sur Internet, tentant à démontrer qu'ils se construisent des réseaux sociaux composés d'amis rencontrés off et on line. Isabelle Jaquemet, Country Manager France, analyse ces résultats : « Bien que nous n'encouragions pas les membres d'Habbo à se rencontrer dans la vraie vie, nous constatons qu'il est souvent plus facile pour les 13-18 ans d'enclencher le contact via Internet en général. De plus en plus d'adolescents démarrent d'ailleurs une relation amoureuse online avant de se rencontrer dans la vie réelle, ce qui montre un profond changement dans la façon dont les jeunes générations envisagent les rapports humains »

Quant au concept de fidélité, il est mis à rude épreuve par les Digital Natives, qui sont plus de 40% à déclarer avoir été infidèles à leur(s) petit(e)s ami(e)s sur Internet, et plus de 30 % à avouer avoir eu plusieurs relations amoureuses online en même temps.

Amours virtuels mais néanmoins prudents

Bien que les ados aiment rencontrer de nouvelles personnes, 78% d'entre eux sont parfaitement conscients de la nécessité de s'assurer que leurs conversations soient convenables et sans danger online (en ne donnant pas leur données personnelles par exemple) . Ce chiffre diffère selon les pays, allant de 51% en Norvège à 87% au Brésil, où les jeunes semblent les plus informés sur les règles de sécurité. En France, les membres de la communauté Habbo sont 66% à être particulièrement vigilants au partage d'informations personnelles.

Vendredi 12 Février 2010 - 17:42



Nouveau commentaire :

sur cette page