Connectez-vous S'inscrire

Nouvel album de Sum 41


En trois ans, Sum 41 est devenu la nouvelle référence de la scène punk-rock avec plus de 5 millions d'albums vendus dans le monde ! Le groupe canadien débarque aujourd'hui avec ''Chuck''.



TELECHARGEZ LES SONNERIES DE SUM 41

Billy Spleen
Hooch
Motivation
Still waiting
Thanks for Nothing

Ce qui a commencé comme un phénomène canadien s'est vite propagé vers le Sud, et étendu aux Etats-Unis. Une fois lancé, le phénomène s'est infiltré en Europe, réclamant toujours davantage de vies au fur et à mesure de son développement. La crainte que le phénomène continue dans l'hémisphère sud est aujourd'hui devenue réalité. A présent, le président Bush lui-même a déclaré que ce fléau ne devait pas être "mé-sousestimé" (sic). Les indices manquent, l'enquête piétine.

Les médecins sont déconcertés. Mères, planquez vos filles ! Filles, planquez vos pères. C'est juste au moment où l'on se disait que le monde ne pourrait guère aller plus mal que... SUM 41, l'enfant quadricéphale naturel du diable, revient ! Avec sous le bras l'album le plus irrésistible à ce jour, Does this look infected ?, titre inspiré de quatre jours de bringue non stop au Four Floors of Whores (quatre étages de putains...), le bordel le plus fameux de Singapour.

Pour le premier produit d'exportation canadien, l'année 2002 a été pour le moins chargée. Le premier album All killer, No filler, s'est vendu à plus de trois millions d'"unités" (comme on dit) et, rien qu'en 2001, les gaillards ont donné plus de 300 shows, bref, un emploi du temps plus compressé qu'un colon serré à qui il tarde de foncer aux toilettes. Même Nokia a fait savoir que le "Fat Lip" de SUM 41 constituait la sonnerie de téléphone la plus demandée... quoiqu'assurément la plus barbante de toutes. Leur nouvel album était terriblement attendu, le suspense grossit comme un bouton de pus sur le visage de la jeunesse d'aujourd'hui. Ladite pustule devait éclater le 25 novembre 2002.

Pour sculpter au mieux le son voulu sur Does this look infected ?, leur album le plus heavy et le plus puissant à ce jour, SUM 41 a recruté le producteur Greig Nori de Lucifer Productions. "Rien de plus logique, pour nous, que de s'offrir les services de l'un des suppôts de Satan en personne, déclare Cone. Tous les amis de Satan sont mes amis." Choix judicieux s'il en est. Si l'intention de All killer, No filler, était de balancer à l'auditeur un coup de pompe dans les roubignolles, Does this look infected ? pousse la démarche un cran plus loin et assène le coup de tatane final tandis que la victime gît à terre. L'album se compose de douze titres nouveaux enragés, parmi lesquels "Still Standing", "Hell Song" et "Asshole". Des titres à ce point contagieux sont condamnés à gagner du terrain. Un peu à la manière d'une crise d'urticaire.

Les experts prédisent une recrudescence de cas de l'infection SUM 41, qui devrait atteindre des proportions épidémiques cette année. Personne n'est à l'abri, qu'on se le dise. Attention, aucun remède n'existe contre SUM 41. Les symptômes sont multiples : nausées, diarrhées explosives, écume au coin de lèvres, élévation dans l'échelle sociale, poussée de poitrine (chez les hommes), poils sur le torse (chez les femmes), retours d'acide, combustions subites et perte de sa virginité.

Lundi 18 Octobre 2004 - 00:00



Nouveau commentaire :

sur cette page