Connectez-vous S'inscrire

ORVIL - "LE COMA IDYLLIQUE", nouvel album


Trois ans après son premier album, "Les Béatus", le label Maintenant Ou Jamais est heureux de vous annoncer la sortie, ce 30 novembre, du nouvel album d'OrviL, intitulé "Le Coma Idyllique", qui sortira également sur les plateformes de téléchargement le 15 décembre prochain, mais avec un titre en moins, réservé aux acquéreurs de la version "physique" du disque.



ORVIL - "LE COMA IDYLLIQUE", nouvel album
OrviL est un auteur-compositeur qui écrit des chansons avec des morceaux de vie dedans. Mais pas des morceaux de vie qui prennent la tête, genre poète maudit qui maudit les autres poètes. Non, non. Ici, on essaie de faire une espèce de poésie marrante, à mi-chemin entre le monde de l'enfance et celui de l'adulte.

Voilà, c'est ça, OrviL, il a fait son service militaire, c'est donc un adulte-enfant.

Principal avantage : il ne met plus de Biactol pour draguer les filles. Il prend sa guitare et il balance quelques carabistouilles. Principal inconvénient : gros manque à gagner pour Biactol.

Depuis 2003, OrviL a notamment collaboré avec Matthieu Chédid (-M-), François Maigret aka Shanka (No One Is Innocent), Eric Digaire (Matmatah) ou Mr Accordéon (Les Castafiores).

Son premier album de maquettes, épuisé au bout de quelques mois après de nombreux concerts dans des salles telles que le Glaz'Art, Sentier des Halles, Divan du Monde, Abracadabar, etc, date de 2004 ("Du fond du bocal") tandis qu'est sorti en mars 2007 son premier opus, "Les Béatus", distribué par Why Note/Nocturne, suivi lui aussi de nombreuses dates, qui l’emmènent jusqu’aux Transmusicales de Rennes en décembre 2008.

Déjà présent dans la presse écrite (PQR ou spécialisée via Rock Sound, Musique Info Hebdo, Guitar Part, etc.) la radio « Le Mouv’ » le soutient en diffusant son premier single, “La nature humaine”, dont le clip a été réalisé par la comédienne Caroline Munoz et il participe à de nombreuses émissions radio (Le Mouv’, Prun’…) ou télé (“Nouveaux Talents” sur Direct 8).

Dans le même temps, l’un de ses morceaux sera utilisé, et l’est encore aujourd’hui, pour servir de générique à l’émission télé “Déco8”.

On lui doit également une chanson pour l'association Ferdinand ("Ce que l'on perd", 2008), créée par le comédien Patrick Chesnais pour prévenir les dangers de l'alcool au volant, ainsi que la bande-originale du court-métrage de Maurice Fick, "Le sous-marin" ("Madame Gisèle", 2008).

Il a également produit et arrangé un titre pour le groupe de rock alternatif Hyphen, « Without An Arm », sur l’album « Serpentine » (2007).

En novembre 2009, sort son deuxième album, « Le coma idyllique ».

Mercredi 25 Novembre 2009 - 12:18



Nouveau commentaire :

sur cette page