Connectez-vous S'inscrire

OZ : Première saison en DVD

La prison comme vous ne l’avez jamais vue !




Série culte par excellence, Oz sort enfin dans une édition double DVD regroupant l’intégrale des 8 épisodes de la saison 1. Plongée au cœur de l’univers carcéral montrant la violence sans complexe ni tabou, Oz interpelle les spectateurs en montrant l’homme en proie à ses pires démons. Et si ce phénomène « coup de poing », précurseur d’autres succès comme Prison Break, fait toujours plus d’émules, c’est qu’il humanise les détenus tout en dévoilant, sans fausse pudeur, la réalité brute de leur quotidien. Figurant au palmarès des programmes les plus riches et originaux jamais créés par HBO, la première saison d’Oz en DVD sera lancée en France le 06 mars 2007 par Paramount Home Entertainment.

Une série sans concession :

Oz est une série réalisée par Tony Fontana et produite par la chaîne américaine HBO, réputée pour la programmation de séries TV innovantes et passionnantes (Sex & the City, Les Soprano, Six Feet Under, Rome…). Forte de 56 épisodes de 52 minutes répartis sur 6 saisons, Oz, destinée à un public averti, jette un regard sans concession sur l’univers carcéral et ses dérives. Jugée trash par certains, seulement réaliste par d’autres, Oz est une série violente qui ne laisse personne indifférent. Déjà diffusée sur M6, Oz est toujours l’écran sur Serie Club dont il est le programme phare.

Oz, ton univers impitoyable :

Oz, surnom de la prison haute sécurité d’Oswald, narre les aventures se déroulant dans le quartier d’Emerald City, une section carcérale expérimentale créée par son Mc Manus, un directeur qui rêve de pouvoir réinsérer les criminels les plus dangereux en les impliquant dans moult activités. Mais Em City, comme l’appellent les détenus, ne reste qu’une belle utopie car la réalité est tout autre. En effet, psychopathes, gangsters et délinquants s’y côtoient et se regroupent en clans pour assurer leur survie. Le moindre signe de faiblesse peut être fatal. Ainsi « aryens », « latinos », « mafieux », « bikers » et bien d’autres obéissent à la loi du plus fort et s’opposent à leurs adversaires au cours d’affrontements meurtriers. Passés du statut de menaces pour la société à celui de victimes, les détenus sont livrés à eux-mêmes et s’organisent tant bien que mal leur sous l’œil menaçant des matons. Morale ou physique, la violence est omniprésente dans cet enfer qui renvoie chacun à l’idée qu’il se fait de la dignité humaine.

Oz, une série TV digne d’une production cinématographique :

Loin de se réduire aux violences interethniques, aux viols et aux différents trafics qui rythment le quotidien d’Emerald City, Oz est une plongée dans le cœur des hommes, dévoilant ses pires aspects mais aussi les meilleurs. Grâce à des flash-back savamment distillés, la série humanise peu à peu ses desperados en nous racontant leurs histoires, en nous montrant leurs familles ainsi que les événements qui furent à l’origine de leur déchéance.

Au-delà de la seule vision du milieu carcéral, Oz est le théâtre d’une narration éclairée et humaine qui donne de la perspective au déroulement des évènements. Ainsi, chaque épisode commence et se termine par une intervention d’Augustus Hill, personnage récurrent d’Oz qui met en lumière les ressorts de l’action en dispensant nombre d’infos historiques ou sociologiques. Alors que sens du devoir, de la famille et du sacrifice évoquent la tragédie grecque, que le personnage de Kareem Saïd revisite le message de Malcom X et prône l’émancipation des minorités afro-américaines, la série multiplie les références autour de sujets purement culturels comme l’œuvre d’Orwell ou les théories d’Einsenstein. Il ne fait nul doute que cet aspect contribue au succès d’Oz en lui conférant une profondeur et une originalité qui font la différence.

Oz, une bande son explosive :

La bande son d’Oz est très travaillée et introduit nombre de morceaux et d’artistes originaux et tendances. Ainsi, l’action se déroule sur des musiques étouffantes et endiablées tout à fait conformes à l’univers de la série. Parallèlement, on notera que les interventions d’Augustus Hill, jouant le rôle de coryphée, annonçait déjà clairement la mode du slam, plusieurs années avant son émergence en France.

Oz Saison 1

Disponibilité : 06 mars 2007.

Prix Public Conseillé : Double DVD Saison 1 19,99€.

Jeudi 22 Février 2007 - 23:40
sur cette page