Connectez-vous S'inscrire

Parc de Thoiry - Premiers pas de 4 oursons




Parc de Thoiry - Premiers pas de 4 oursons
L’équipe du Parc zoologique de Thoiry, a salué les premiers pas hors de leurs terriers de 4 oursons baribals. 3 d’entre eux sont nés le 16 janvier 2011, de Lucky, femelle de 11 ans, tandis que Dakota, âgée d’environ 20 ans, a donné naissance à 1 seul ourson le 9 février 2011. Il s’agit de la 1ère portée au sein du Parc pour chacune de ces femelles.

Après trois mois de diète et d’hibernation, les petits ont montré le bout de leurs museaux et quitté les terriers où ils sont nés et ont passé l’hiver. Ainsi, dans le parc voiture dans la zone « Amérique du Nord », les visiteurs peuvent ainsi découvrir, Lucky et Dakota qui commencent à apprendre à leurs oursons, infatigables joueurs, l’une des premières leçons de la vie: savoir monter aux arbres pour se mettre en sécurité ! Les petits ne maîtrisant pas encore tout à fait l’art de l’escalade, et afin de les protéger des éventuels assauts carnassiers des 2 vieux ours bougons qui vivent dans les terriers d’à côté - Cochise et La Teigne, 250 à 300 kg de muscles - des clôtures électriques temporaires ont été prestement installées par les soigneurs autour de l’espace occupé par les 2 petites familles.

Depuis 41 ans, un groupe important d’ours baribals vit en liberté dans les bois du Parc zoologique de Thoiry. Comme dans leur pays d’origine, ces derniers montent aux arbres, nagent dans les étangs, creusent des terriers pour hiberner, attrapent des poissons, décortiquent les châtaignes… Espèce le plus souvent solitaire dans la nature, l’ours baribal peut vivre en groupe hiérarchisé lorsque la nourriture ne manque pas, comme ici à Thoiry. Grâce à la grande taille de leur enclos, les 25 ours baribals du Parc cohabitent parfaitement bien, comme dans la nature, avec les bisons d’Amérique.

Jean Jacques Guérin, soigneur des ours apporte tous les jours le repas de Lucky et Dakota, ces dernières s’occupant de celui de leurs petits. C’est lui qui trouvera les noms des oursons après les avoir bien observés pour déterminer leurs caractères. En effet, au Parc zoologique de Thoiry, c’est toujours le soigneur qui choisit les noms des animaux dont il est le responsable.

Vendredi 29 Avril 2011 - 18:22



Nouveau commentaire :

sur cette page