Connectez-vous S'inscrire

Paris la capitale la plus naughty d'europe




L'étude « Volvo Ville d’enfer » montre que 46 pour cent des Parisiens sont fiers des aspérités diaboliques et malicieuses de leur personnalité. Et 87 pour cent aimeraient oser être encore plus « naughty ».



La tournée Volvo Subject60 ayant pris fin, son véritable objectif peut enfin être révélé. Sous la forme d'événements branchés organisés pour le lancement de la Volvo S60, la tournée était en fait une expérience comportementale soigneusement planifiée et contrôlée. 

Six expériences secrètes étaient menées lors des 5 soirées du Volvo Subject60 Tour, sous le contrôle de l'anthropologue Dr. Katarina Graffman. Elle a accompagné Lykke Li et Face Hunter lors de la tournée qui a déferlé sur Berlin, Londres, Milan, Paris et Madrid. Chaque expérience visait à dévoiler le caractère espiègle et malicieux des participants. Pour comparer le comportement réel des gens avec leurs idées préconçues, l'étude « Volvo Ville d’enfer » comprenait également une vaste enquête quantitative. 

Les résultats sont aussi d’enfer… 
« J'ai observé le comportement des participants durant les cinq soirées de la tournée, et les Parisiens se sont démarqués en étant les plus égocentriques avec une grande propension à l’exhibition. Ils se sont adonnés à des sessions de karaoké sur des chansons sulfureuses et flirtaient aux yeux de tous. Prenant des poses et s’exhibant, ils faisaient tout leur possible pour être photographiés et filmés. C'était formidable de les voir assumer ouvertement leur « naughty side », déclare Dr. Katarina Graffman. 

Les Parisiens sont les plus « naughty » :
L'étude quantitative, qui a porté sur 2500 participants, a montré que les Parisiens étaient particulièrement espiègles et malicieux :

- Même si 98 pour cent des Parisiens estiment bien se comporter, 58 pour cent déclarent avoir un côté diabolique et malicieux.
- 46 pour cent des Parisiens sont fiers de leur « naughty side »
- 87 pour cent aimeraient oser être encore plus diaboliques. Ce souhait est plus fort que pour toute autre ville participant à l'étude.
- 34 pour cent des Parisiens flirtent au moins une fois par semaine. 

5 semaines, 5 villes européennes, 5 soirées
Le Volvo Subject60 Tour organisé pour la promotion de la toute nouvelle Volvo S60, la plus diabolique jamais commercialisée
, était une étape importante qui montre la face cachée de la marque. Avec près d'un millier d'invités à chaque soirée, la foule a interagi avec la voiture, tout en étant mise à l'épreuve quant à son propre « naughty side». 

« Nous connaissons le caractère responsable de notre cible, mais avec les expériences du Volvo Subject60 Tour et l'étude sur la capitale européenne la plus « naughty», nous avons décidé d'explorer son côté diabolique. Nous avons découvert que nous souhaitons presque tous le laisser s'exprimer. L'un des faits les plus intéressants est que tout le monde, excepté les Milanais, estime que sa propre ville est la plus « naughty » de toutes », explique Lukas Dohle, responsable du département Communication Live et Médias sociaux au siège de Volvo Cars.

Voici le film qui révèle comment les expériences ont été conçues et comment les participants y ont réagi, le tout accompagné des commentaires du Dr. Graffman : 
http://www.volvocars.com/fr/all-cars/volvo-s60/pages/5-things.aspx?hub&mct=1

Résultats clés par ville

BERLIN

- 88 pour cent des Berlinois estiment bien se comporter, un nombre plus faible que dans toute autre ville.
- Parallèlement, 74 pour cent des Berlinois déclarent avoir un côté diabolique, et 48 pour cent avoir un côté diabolique dont ils sont fiers (le plus fort pourcentage de toutes les villes).
- 61 pour cent aimeraient oser être encore plus diaboliques.
- 66 pour cent des habitants de Berlin ne  respectent pas les limitations de vitesse et 27 pour cent y trouvent du plaisir lorsque ce n'est pas dangereux. 
- 46 pour cent des habitants de Berlin flirtent au moins une fois par semaine. Ce sont eux qui flirtent le plus d'après l'enquête.

LONDRES

- Les Londoniens sont très fiers de leur bon comportement, 35 pour cent des citoyens déclarent bien se comporter et en être fiers
- Parallèlement, 75 pour cent avouent avoir un côté diabolique, mais seulement 23 pour cent en sont fiers.
- Les Londoniens n'ont pas peur de prendre des risques, plus d'un tiers pense que prendre des risques fait naturellement partie de la vie.
- 65 pour cent aimeraient oser être encore plus diaboliques.
- 28 pour cent déclarent que leur côté diabolique s'exprime principalement à la maison.
- 39 pour cent flirtent au moins une fois par semaine.
- 55 pour cent admettent dépasser les limitations de vitesse en conduisant.

MILAN

- 95 pour cent des Milanais estiment bien se comporter.
- Parallèlement, 71 pour cent déclarent avoir un côté diabolique, et 46 pour cent avoir un côté diabolique dont ils sont fiers.
- 75 pour cent aimeraient oser être encore plus diaboliques.
- Les habitants Milan sont ceux qui flirtent le plus régulièrement, presque 30 pour cent d'entre eux flirtant au moins une fois par jour.
- Ce sont ceux qui appuient le plus sur la pédale d'accélérateur, les deux tiers d'entre eux admettant faire des excès de vitesse.


MADRID
- 91 pour cent estiment bien se comporter.
- Mais en même temps, 71 pour cent admettent avoir un côté diabolique.
- Plus de la moitié, 54,5 pour cent, déclare que leur côté diabolique s'exprime principalement lors des fêtes.
- 71 pour cent aimeraient oser être encore plus diaboliques.
- Les habitants Madrid sont ceux qui flirtent le moins, seulement 13 pour cent flirtant au moins une fois par semaine.
- En fait, il s'agit des conducteurs les plus responsables, 55 pour cent déclarent ne jamais dépasser les limitations de vitesse.


Lundi 12 Juillet 2010 - 15:25



Nouveau commentaire :

sur cette page