Connectez-vous S'inscrire

Pete Doherty Grace - Wastelands




Pete Doherty  Grace - Wastelands
Cible favorite de la presse à scandale qui s’escrime à faire oublier qu’il est avant tout musicien, Peter Doherty publie enfin ce premier album solo qui devrait remettre toutes les pendules à l’heure. Car il y a de la gravité, un incroyable supplément d’âme, bref, de très belles choses sur ce disque que le producteur Stephen Street (The Smiths, Blur) a aidé à mettre en boîte. Ces quatorze chansons sont autant de pétales emportés par le vent qui souffle de Londres à Paris, et vice-versa. Composées à la guitare sèche, omniprésente, nappées de cordes délicates pour certaines, faisant référence à ce que l’Angleterre a produit de meilleur (les Kinks ou les Beatles…), elles confirment que Doherty est un singer-songwriter inspiré que le chaos, au bout du compte, trouble à peine. Enregistré aux studios Olympic avec ses Babyshambles et Graham Coxon, guitariste de Blur tombé sous son charme, Grace/ Wasteland sonne souvent comme une divine surprise. A noter la présence de la troublante Dot Allison sur Sheepskin Tearaway, un duo fragile comme du verre, et une raison supplémentaire de prendre ce disque pour ce qu’il est : une exploration courageuse loin des déformations de la réalité.

Mardi 17 Mars 2009 - 22:53



Nouveau commentaire :

sur cette page