Connectez-vous S'inscrire

Picci - Double dutch

Sortie le 27 octobre 2008




Ne cherchez pas d’infos sur Picci, un nouveau chanteur, il n’y en a pas (seulement sous ce nom là !) ou si peu ! Tout ce que l’on sait, c’est qu’il a des origines italiennes, qu’il navigue entre Londres et Paris, et qu’il aime les Kinks, les Byrds, les Pretty Things et Crosby, Stills, Nash & Young. Voilà, c’est à peu près tout ! M

aintenant, place à son premier album qui va sans doute nous révéler d’autres facettes du personnage. Il possède une voix particulière mais pas si incomparable que cela, un peu nasillarde ici et là mais heureusement couverte par des chœurs ; il chante et compose en anglais des chansons pop assez courtes (moins de 4 minutes) et plutôt accrocheuses sans être indélébiles, pas trop chargées et souvent entêtantes, faciles à mémoriser ; et enfin il propose une orchestration épurée avec des arrangements simples, faits de bric et de broc, et parfois même déjantés. Bref, ça sent la première galette indé genre démo et donc pas encore sevrée, plus expérimentale qu’autre chose mais fort prometteuse assurément.

Il suffit d’écouter les 10 morceaux de son disque pour se rendre compte que Picci a quelques références en la matière (croisement de voix à la Simon et Garfunkel sur Meaningless ; pop bien frappée à la Mika sur Spoiled brat), qu’il apprécie les ballades acoustiques, douces et nonchalantes, accompagnées de guitares, d’une caisse claire et d’un orgue bien présents (Asian bay ; Jumping frog), qu’il manifeste contre l’injustice et l’ordre établi (Cops are driving so fast), qu’il aime le côté un peu rétro et passéiste des anciennes productions (Stupido ; The road), et qu’il apprécie quand sa musique utilise des effets sonores simplistes (All the stars are gone) ou quand elle se met à se barrer dans tous les sens (Chanting for Castro ; Something better). En résumé, voilà un fourre-tout franchement éclectique et ma foi fort sympathique, pas spécialement transcendant mais qui peut s’écouter sans déplaisir d’une oreille discrète !

Mercredi 15 Octobre 2008 - 21:01



Nouveau commentaire :

sur cette page