Connectez-vous S'inscrire

Pilule du lendemain pour les ados: Obama soutient sa ministre de la santé




Barack Obama soutient sa ministre de la santé, Kathleen Sebelius, au sujet de la sexualité des adolescents.

Cette dernière a décidé d’interdire la vente libre de la pilule du lendemain aux adolescents de moins de 17 ans, alors que la Food and Drug Administration avait accepté de l’autoriser.

Voilà une intervention du président américain qui en surprend certains. En effet, les Démocrates sont plutôt enclins à la défense des libertés.

Mais en bon père de famille, c’est une jurisprudence de bon sens que le chef d’état voulu prôner.

En effet, Barack Obama, père de Malia, 13 ans, et Sasha, 10 ans, a expliqué qu’il n’était pas de bonne augure de permettre à des adolescentes de 11 ans de se procurer librement une contraception sans la présence d’un parent.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il prend l’exemple de sa propre famille. Il avait cité sa fille aînée Malia en 2009, lors d’une conférence de presse sur la vie scolaire, en expliquant lui avoir remonté les bretelles après des notes insuffisantes.

Certains se demandent si cette décision est en vue de 2012, ou simplement une décision liée à son rôle de père. Dans tous les cas, ce choix bipartisan est bon pour son électorat: les Républicains ne pourront pas le taxer de laxisme avec cette polémique en moins.

Mardi 13 Décembre 2011 - 00:04



Nouveau commentaire :

sur cette page