Connectez-vous S'inscrire

Plaintes pour agression sexuelle : John Travolta dément


Deux masseurs anonymes accusent l'acteur américain de s'être comporté de manière indécente en leur présence. Réaction de l'avocat de la star, dès lundi : "C'est aussi absurde que ridicule".



Plaintes pour agression sexuelle : John Travolta dément
La première plainte a été déposée, lundi. Dans ce document, placé sous la juridiction d'un tribunal de Los Angeles, un masseur réclame à John Travolta deux millions de dollars pour une agression sexuelle perpétrée, selon lui, dans un hôtel de Beverly Hills, en Californie.

D'après la victime présumée, la star de La Fièvre du samedi soir et de Pulp Fiction aurait tenté d'avoir une relation sexuelle avec lui, après l'avoir recruté en janvier dernier pour une séance à 200 dollars de l'heure. La seconde plainte a été déposée mardi, en annexe de la première. Là aussi, un masseur fait état d'allégations similaires.

"Fabrication"

Le hic, c'est que John Travolta n'était pas à Beverly Hills le jour mentionné dans le document. C'est du moins la ligne de défense adoptée par l'avocat de la star, dès lundi, rapporte le site spécialisé dans les célébrités TMZ.com. "John Travolta tournait un film sur la côté est", explique-t-il, faisant, par ailleurs, observer que les deux victimes présumées refusent de révéler leur identifiée dans la plainte, "comme elles devraient le faire normalement". Une attitude particulièrement suspicieuse, d'après lui.

"Cette deuxième plainte anonyme est tout aussi absurde et ridicule que la première", s'insurge donc l'homme de loi. "Aucun des événements mentionnés dans ces plaintes n'a eu lieu", affirme l'avocat, bien décidé à prouver que ces allégations ne sont que "fabrication", conclut-il.

Mercredi 9 Mai 2012 - 15:27



Nouveau commentaire :

sur cette page