Connectez-vous S'inscrire

Pour Patrick Montel, Nelson Montfort est "un délinquant ordinaire"




Dans un article intitulé “Mon collègue est un délinquant ordinaire”, posté sur son blog hébergé par France 2, Patrick Montel, la voix de l’athlétisme sur les chaînes de France Télévisions, critique son collègue Nelson Monfort. Le premier accuse le second d’avoir fait disparaître ses archives personnelles.

Dans le post, publié sur la Toile ce jeudi 3 mai mais supprimé quelques heures après, Patrick Montel explique comment, à son insu, toutes ses archives ont été jetées à la poubelle. Et ce, à la demande de Nelson Montfort, alors que des cloisons devaient être déplacées dans les locaux du service des sports de France Télévisions.

Patrick Montel, blessé, n’y va pas avec le dos de cuillère: il évoque “un viol” et même “un coup de poignard intellectuel” accompagné d’“un cambriolage du cœur”. Le journaliste détaille le sévice: “Des images rares, des interviews de champions disparus, des reportages au long cours. Toute une mémoire athlétique compilée par strates successives depuis 1984.”

S’il ne le nomme pas, Patrick Montel n’hésite pas à décrire “ce collègue délinquant” qui “jouit d’une grande notoriété auprès du public” et “avec lequel (il) collabore régulièrement sur les directs de sport”. Et de préciser: “Ce collègue se targue d’être féru de musées et de culture. Que la poussière qui recouvrait mes cassettes l’ait à ce point aveuglé au risque de détruire certaines pièces qui auraient pu aisément trouver leur place dans un musée dédié à l’histoire de la télévision, me navre profondément. Par ignorance (Car cet homme n’a jamais tourné un reportage de sa vie !) il a commis un acte de délinquance ordinaire. Un cambriolage misérable.”

De son côté, Nelson Monfort ne nie pas et explique au site de L’Express: “C’est un geste totalement involontaire que je regrette infiniment, je n’avais aucune intention de nuire”.

Vendredi 4 Mai 2012 - 14:46



Nouveau commentaire :

sur cette page