Connectez-vous S'inscrire

Pour la première fois, le Sénat bascule à gauche, et alors ?




La gauche a remporté dimanche une victoire historique aux élections sénatoriales en faisant basculer la deuxième chambre du Parlement dans son camp, pour la première fois de la Ve République, provoquant un bouleversement politique à sept mois de la présidentielle.

"Pour la première fois, le Sénat connaît l'alternance", a déclaré, très ému, le chef de file des sénateurs PS, Jean-Pierre Bel. Alors que tous les résultats n'étaient pas encore parvenus, il a annoncé que la gauche avait déjà "175 sénateurs, c'est-à-dire au-delà de la majorité absolue".

A sept mois de la présidentielle, cette défaite est un très mauvais signal pour le président Nicolas Sarkozy. Samedi aura lieu l'élection du président du Sénat et une majorité de gauche devrait se prononcer pour un des leurs.

Lundi 26 Septembre 2011 - 04:57



Nouveau commentaire :

sur cette page