Connectez-vous S'inscrire

Prix littéraire de la Porte Dorée 2011




Prix littéraire de la Porte Dorée 2011
Le prix littéraire de la Porte Dorée récompense un roman ou un récit écrit en français traitant du thème de l’exil. Ce prix est doté de 4 000 euros. Le jury désigne le lauréat parmi huit titres de l’année éditoriale 2010-2011 sélectionnés par un comité de lecture : documentalistes, historiens, enseignants, journalistes, lycéens…

En 2010, pour sa première édition, le prix littéraire de la Porte Dorée a été remis à Alice Zeniter pour son roman Jusque dans nos bras, Albin Michel.

Pourquoi le prix littéraire de la Porte Dorée ?
La Cité nationale de l’histoire de l’immigration est, bien sûr, installée dans le Palais de la Porte Dorée… Mais également en hommage à la Golden Door - symbole des migrants voguant vers l'Amérique. Sur le socle de la statue de la Liberté les vers du poème d’Emma Lazarus symbolisent la quête universelle de ces hommes et ces femmes partis pour un avenir meilleur :

« Send these, the homeless, tempest-tost, to me, I lift my lamp beside the golden door ! » « Envoie-les-moi, les déshérités ballottés par la tempête, De ma lumière, j’éclaire la porte d’or ! »

L'exil, qu'il soit volontaire ou imposé, intime, économique ou politique, marque la littérature et l'enrichit de nouvelles odyssées. Les souffrances et les angoisses, les découvertes et parfois le sentiment de libération liés à l'éloignement de la terre natale sont sources de créativité et d'inspiration littéraires. Ces récits nous ouvrent des horizons en nous permettant de voir "entre les frontières"…

Président du jury : Eduardo Manet, écrivain
Les membres du jury : Hubert Artus, journaliste et chroniqueur littéraire ; Arlette Farge, historienne ; Mohamed Kacimi, écrivain ; Mehdi Lallaoui, cinéaste et écrivain ; Florence Lorrain, libraire ; Nathalie Philippe, rédactrice en chef de la revue Culturessud.com ; Jacques Toubon, président du conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, Henriette Walter, linguiste, et la classe de seconde 5 du lycée Charlemagne (Paris 4).

La sélection
- La Mecque-Phuket de Saphia Azzeddine, Léo Scheer
- Amours et aventures de Sindbad le Marin de Salim Bachi, Gallimard
- Danbé de Aya Cissoko et Marie Desplechin, Calmann-Lévy
- Samba pour la France de Delphine Coulin, Seuil
- Celles qui attendent de Fatou Diome, Flammarion
- Sympathie pour le fantôme de Michaël Ferrier, "L’Infini", Gallimard
- Blues pour Elise de Léonora Miano Plon
- Dès que tu meurs, appelle-moi de Brigitte Paulino-Neto, Verticales
> En savoir plus sur la sélection 2011

La remise du prix littéraire de la Porte Dorée
Elle aura lieu jeudi 26 mai 2011 à 19h30 à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration en présence des membres du comité de lecture, du jury et des écrivains de la sélection. La chanteuse Aldona, avec Raphaël Dumas à la mandoline et au banjo, offrira un intermède musical, suivi d’une séance de signatures des écrivains sélectionnés. Entrée libre.

Les Cafés littéraires
Dans le cadre du Prix littéraire de la Porte Dorée, la Cité invite régulièrement les auteurs des ouvrages présélectionnés à ses "Cafés littéraires". La dernière rencontre de la saison accueillera Aya Cissoko et Marie Desplechin autour de leur livre Danbé paru aux éditions Calman-Levy, samedi 30 avril à 17h30 à la Médiathèque Abdelmalek Sayad.

Jeudi 28 Avril 2011 - 18:24



Nouveau commentaire :

sur cette page