Connectez-vous S'inscrire

Procès Chirac : le parquet requiert une relaxe générale




Un réquisitoire en forme de plaidoirie. Sans surprise, le parquet a demandé mardi la relaxe de Jacques Chirac et de ses neuf co-prévenus au procès des emplois présumés fictifs de la ville de Paris. "Les éléments manquent pour caractériser tant l'aspect intentionnel que matériel d'une infraction, c'est pourquoi je requiers la relaxe des dix prévenus", a dit le substitut du procureur Michel Maes.

En septembre 2009 et octobre 2010, au terme de l'instruction des deux volets de l'affaire, le ministère public avait déjà requis un non-lieu général.

Mardi 20 Septembre 2011 - 22:48



Nouveau commentaire :

sur cette page