Connectez-vous S'inscrire

Prothèses PIP : Jean-Claude Mas mis en examen




Après trois heures d'audition d'audition chez la juge, Jean-Claude Mas a été mis en examen jeudi pour "blessures involontaires". Le fondateur de Poly Implant Prothèse (PIP), au centre d'un scandale d'implants mammaires frelatés, reste libre sous contrôle judiciaire avec l'obligation de verser une caution de 100.000 euros dans un délai d'un an assortie de l'interdiction de quitter le territoire français. Jean-Claude Mas a également obligation de ne pas rencontrer les autres anciens salariés de l'entreprise. La justice n'a, pour l'instant, pas retenu l'homicide involontaire, parce que le lien entre les prothèses et le cancer n'est pas encore établi.

Vendredi 27 Janvier 2012 - 14:22



Nouveau commentaire :

sur cette page