Connectez-vous S'inscrire

Quand Jean-Pierre Elkabbach prend la mouche en direct sur Europe 1




Petit accrochage ce matin dans le studio d’Europe 1 : Jean-Pierre Elkabbach a interrompu Nicolas Canteloup en pleine chronique. Le journaliste invité de la matinale n’a pas apprécié une plaisanterie de l’humoriste à propos de ses goûts de luxe.

Imitant la voix de l’ancien entraîneur de l’Équipe de France de foot Aimé Jacquet, Canteloup évoque le pire souvenir des Bleus lors d’un match en Roumanie : “L’hôtel. Le pire quand on joue chez eux, c’est l’hôtel roumain. Bien sûr il y a eu une préparation en amont. On va se préparer en Formule 1, en Campanile. Mais même le Campanile c’est le Martinez à côté d’un hôtel roumain! C’est le Ritz, le Carlton, voire la Mamounia!”. Souvent associé au palace Mamounia situé à Marrakech, Elkabbach resté dans le studio, rétorque: “Je suis là, je suis là, je suis là! J’en ai assez d’entendre parler de la Mamounia!”.

“La répétition Nicolas c’est une forme de légèreté et d’imagination sclérosée, attention à l’anosognosie! Il faut évoluer mon vieux!”, continue Elkabbach en faisant référence à Jacques Chirac, actuellement dispensé de procès à cause de troubles de mémoire.

L’imitateur ne perd pas la face pour autant. Après avoir rebondi avec une boutade (“Mettez-le sur banc de touche”), il reprend son sketch là où il l’a interrompu.

“Nous nous sommes bien marrés”, affirmera par la suite Jean-Pierre Elkabbach à 20minutes.fr en assurant que sa réaction était en réalité une plaisanterie. “Il y a une grande complicité entre Nicolas et moi. Il sait depuis longtemps que je déteste la Mamounia et n’y mets jamais les pieds. C’était un échange de drôleries”.

Mardi 6 Septembre 2011 - 15:34



Nouveau commentaire :

sur cette page