Connectez-vous S'inscrire

Quand Sarkozy évoque sa possible défaite à la Présidentielle




Vous aurez peut-être entre vos mains, dans les prochains jours, un des six millions de tracts que l'UMP publie pour contre-attaquer, après le grand meeting de François Hollande dimanche au Bourget. Le parti majoritaire y défend le bilan de Nicolas Sarkozy.

Donné perdant dans les sondages, le chef de l'Etat, pas encore candidat, sait qu'il ne doit surtout pas laisser le socialiste creuser l'écart. "On a quinze jours pour se refaire, sinon c'est cuit", confie un ministre au "Parisien-Aujourd'hui en France" ce mardi. Première étape, dans les prochains jours (peut-être dimanche) : il sera à la télévision pour parler de la crise et annoncer des mesures, probablement la taxe anti-délocalisation. Et si Nicolas Sarkozy n'y croyait plus lui-même ? Pour la première fois, en petit comité, il a envisagé l'éventualité d'une défaite. A laquelle il ne veut pas croire pour l'instant...

Mardi 24 Janvier 2012 - 20:35



Nouveau commentaire :

sur cette page