Connectez-vous S'inscrire

Quand Spiderman interviewe Spiderman


Tous deux ont endossé le costume de l'homme-araignée pour Hollywood. À dix ans d'intervalle. Le temps d'une interview pour le magazine VMan, Tobey Maguire, héros des premiers films, s'est mué en journaliste. Et en a profité pour donner quelques conseils à son successeur Andrew Garfield.



Quand Spiderman interviewe Spiderman
Le public le connaît sous le nom de Peter Parker. Il y a dix ans, Tobey Maguire devenait une star mondiale grâce à un seul rôle, celui de l'étudiant un peu frêle qui se change en super héros à cause - ou grâce - à une piqûre d'araignée. Sorti en 2002, le premier volet des aventures de Spiderman réalisé par Sam Raimi a redéfini les règles du box-office à Hollywood en devenant le premier film à engranger plus de 100 millions de dollars à l'issue de son premier week-end d'exploitation. Après trois films, et l'échec des négociations d'un quatrième volet, l'industrie du cinéma américain n'a pas renoncé à porter à l'écran d'autres épisodes de l'homme-araignée.

Pour preuve, un nouvel épisode, reprenant l'histoire depuis le début et baptisé The Amazing Spiderman, sera sur les écrans français le 4 juillet prochain. Dans le costume moulant rouge et bleu ? Le britannique Andrew Garfield, repéré dans The Social Network de David Fincher. "Quand j'ai entendu que c'était toi, je me suis dit 'Putain, c'est parfait !'", lui confie son prédécesseur qui, le temps d'une interview pour le magazine V-Man été 2012, a endossé le rôle du journaliste. "Je veux juste que ce soit super et j'ai pensé 'Andrew est un super acteur, je suis content que ça se passe comme ça'", poursuit Tobey Maguire.

"Comment as-tu fini par être choisi ?", demande-t-il à Andrew Garfield. L'acteur britannique fait part d'une phase de casting "très basique" mais où la pression était plus forte que jamais. "Ils aiment vous passer à la moulinette pour que ça crée une tension entre une génération d'acteurs", explique-t-il tout en racontant avoir dîné avec Jamie Bell, l'un des acteurs en lice, avec qui il a "partagé notes et histoires de guerre". Et de Spiderman à Spiderman, les acteurs en viennent à échanger sur leur perception du personnage. "Peter Parker, c'est un opprimé. J'ai appris tellement de lui quand j'étais enfant, que ce soit dans les comics ou dans les films où tu étais", confesse Andrew Garfield à son prédécesseur.

Après la sortie du film ? "Ce sera fun, et bizarre"

"J'avais 19 ans quand j'ai vu le premier film. J'avais acheté un DVD pirate au marché de Portobello avec mon pote Terry. De retour dans mon appartement miteux dans le nord de Londres, nous l'avons regardé deux fois d'affilée. Et on s'est entraîné à dire ta dernière réplique face au miroir", poursuit-il en provoquant les rires de Tobey Maguire. "Et à chaque fois que je la prononçais, Terry me disait 'Mec, tu ne seras jamais Spiderman. Tu ne seras jamais Spiderman !'. J'étais tellement humilié..." Et pourtant. Sa prestation dans The Amazing Spiderman ? "Très puissante, authentique", affirme Tobey Maguire "de ce qu'[il] a vu". Et pour Andrew Garfield, le regard des fans sur son interprétation est tellement déterminante qu'il sent "une très grande responsabilité, à l'histoire, aux fans, parce que je sais ce que représente pour eux ce personnage, parce qu'il représente beaucoup pour moi". "N'oublie pas d'en profiter, lui rappelle Tobey Maguire, Ce sera fun, j'en suis sûr. Et bizarre. Et tout plein d'autres choses".

Pour l'acteur américain, il y a eu un avant et un après Spiderman. "Je recevais beaucoup plus d'attention que d'habitude", avec tous ces photographes autour de lui. "Mais tu m'as l'air mieux préparé que moi à l'époque", lance-t-il à son successeur, "la célébrité, ça fait partie de notre culture". Les paparazzis, Andrew Garfield a commencé à y goûter depuis l'officialisation de sa relation avec l'actrice américaine Emma Stone, rencontrée sur le tournage de The Amazing Spiderman. "Ça doit être vraiment difficile de s'accrocher au simple fait de vouloir être un acteur, de raconter des histoires et de ne pas voir ton image devenir plus grande que ton art". Dernier conseil de Tobey Maguire pour affronter cette notoriété grandissante : "étreindre la réalité de la vie, être aussi ouvert et amical que possible et ne pas essayer de se cacher". Parole de Spidey.

Jeudi 10 Mai 2012 - 15:40



Nouveau commentaire :

sur cette page