Connectez-vous S'inscrire

Red Bull BEAT IT à la fête de la musique


Après avoir conquis les podiums internationaux, la danse hip-hop retourne dans la rue. Pour la seconde année, Red Bull Beat It renoue avec l'esprit originel du Breakdance : une compétition libre qui se joue en pleine rue, sous les hurlements du public, dans la plus pure tradition New Yorkaise.



Red Bull BEAT IT à la fête de la musique
Ici, pas de style imposé ou de classement par sexe, pas de juges ni de bande-son exclusivement hip-hop. Red Bull Beat It casse les codes des battles traditionnelles et invite des danseurs de tous styles (boogaloo, lockin', poppin', krump, break…), à se défier librement sur une playlist qui déborde largement le cadre du hip-hop (électro, disco, rock, ragga…).

Ici, le maître mot est la musicalité : sur une bande son allant de Boney M à Aretha Franklin, en passant par Abba, Grandmaster Flash ou des danses traditionnelles bretonnes, Red Bull Beat It dépoussière les playlists des battles classiques. Déstabilisés, les danseurs devront rivaliser d'inventivité pour dompter ce mix inédit avec leurs styles, leurs techniques et leurs bottes secrètes.



Reconnus dans leurs styles respectifs, les douze concurrents figurent parmi les plus pointus de l’Hexagone. Des personnalités hors du commun capables de transformer un battle de danse en un véritable show : Varinn, showman à l’énergie communicative du crew Legiteam Obstruxion, Blondy, spécialiste du poppin’ et vainqueur d’une étape du Red Bull Beat It l’an dernier ou Antoinette aka Anto, féroce danseuse issue du crew Serial Stepperz, figurent déjà au line-up.

La compétition, qui se déroulera en trois étapes dans des lieux parisiens emblématiques qui seront dévoilés quelques jours avant l’événement, promet déjà d’être d’un haut niveau. Quand au résultat, c’est à l’applaudimètre que ça se joue : en l’absence de juge, le public est seul maître à bord !
« C’est incroyable, expliquait l’an dernier Nordine, venu assister au premier Red Bull Beat It. J’ai dansé pendant longtemps dans la rue aux Etats-Unis, et on approche vraiment de cette ambiance. Il n’y a pas de scène, pas de juges… C’est électrique ! ».



Le 21 juin, Red Bull Beat It transforme la fête de la musique en fête de la danse et fait à nouveau de la rue un terrain de jeu.

http://www.redbull.fr

Lundi 7 Mai 2012 - 20:24



Nouveau commentaire :

sur cette page