Connectez-vous S'inscrire

Retour scénique gagnant des Libertines


Les Libertines reformés ont donné mardi soir leur premier concert au complet depuis leur rupture en 2004



Retour scénique gagnant des Libertines
Le groupe des frères ennemis Peter Doherty et Carl Barat a joué en petit comité, dans sa formation d'origine, avec John Hassal et Gary Powell, au HMV Forum de Camden.

Il s'agissait d'une mise en jambes avant leur retour en fanfare ce week-end, où ils sont attendus sur les grosses scènes des méga-festivals de Leeds (vendredi) et de Reading (samedi).


Ce retour scénique, qualifié de "répétitions live", a eu lieu sous le regard bienveillant de 300 privilégiés, amis et proches pourtant surchauffés, qui n'ont pu rester assis et ont tenu à les accueillir debout, a rapporté la presse anglaise. Mercredi soir, les Libertines devaient rejouer au même endroit pour quelques centaines de fans ayant décroché un ticket par tirage au sort.

Le quatuor, en belle forme, a attaqué mardi soir vers 21h15 avec "Horrorshow" avant enchaîner sur une vingtaine de titres issus de ses deux albums studio, Doherty et Barât partageant le micro sur "Vertigo". Le groupe a également dévoilé un inédit, "Lust of the Libertines" . Au rappel, ils ont joué leur tout-premier single sorti en 2002: "What a waster" et "I Get Along".

Dans une interview au NME, Carl Barât et Gary Powell ont assuré ces jours-ci que le groupe avait redécouvert son ancienne alchimie durant les répétitions, "doucement mais sûrement". Leur vieille complicité également. "C'est comme si les six ans (de hiatus) n'avaient jamais existé (...) L'alchimie est très électrique, ça n'a pas changé d'un pouce".

Jeudi 26 Août 2010 - 13:25



Nouveau commentaire :

sur cette page