Connectez-vous S'inscrire

Revers pour News Corp dans la télévision payante




Le groupe News Corp, aux prises avec le scandale des écoutes téléphoniques en Angleterre, a enregistré un revers vendredi en Australie qui pourrait contrarier ses ambitions dans la télévision payante.Le gendarme australien de la concurrence a estimé que ses ambitions d’accroître ses activités dans la télévision à péage soulevaient un sérieux risque de “monopole”.

La chaîne à péage Foxtel (propriété à 25% de News Corp) voulait consacrer 2,5 milliards de dollars australiens au rachat du câblo-opérateur régional Austar, son principale rival, afin de renforcer sa présence dans les régions rurales.Mais la Commission australienne de la concurrence (ACCC) a estimé que cette fusion avait de “fortes chances d’entraîner une baisse substantielle de la concurrence” dans la télévision payante, les programmes audiovisuels et le marché des télécoms.

“Foxtel et Austar sont les seuls fournisseurs significatifs de services de télévision (payante) en Australie”, souligne l’ACCC.
“La fusion proposée donnerait de ce fait naissance à un fournisseur de programmes quasiment monopolistique à travers l’Australie”, estime la commission.

La commission doit rendre sa décision finale en septembre mais ce premier avis sonne comme un échec pour Foxtel dont les autres actionnaires sont le géant des télécoms Telstra (50%) et Consolidated Media Holdings (25%).

Après l’annonce de l’ACCC, l’action News Corp perdait 2,26% à la Bourse de Sydney à 15,13 dollars australiens, après trois jours de hausse.

Lundi 25 Juillet 2011 - 11:09



Nouveau commentaire :

sur cette page