Connectez-vous S'inscrire

Risque de loyers impayés pour les bailleurs privés




Dans un contexte de crise économique qui frappe durement l'immobilier, les bailleurs privés
s'inquiètent désormais d'un nouveau risque pour le règlement de leurs loyers. En effet, il est
obligatoire d'annexer trois diagnostics au contrat de bail. Hors, de nombreux contrats ne
comportent pas ces précieux documents.
Ces trois diagnostics sont l'état des risques naturels et technologiques (ERNT), le diagnostic
de performance énergétique (DPE) et le diagnostic plomb pour les logements construits avant
1949.
De nombreux locataires se déclarent prêt à ne plus régler leur loyer. « Mon propriétaire exige
des garanties énormes mais lui ne respecte pas les règles administratives. Je ne vois pas
pourquoi je lui ferai ce cadeau » déclare Julien, 27 ans, qui loue un appartement depuis six
mois à Paris et qui vient de prendre connaissance de cette obligation pour son bailleur.
« Nous constatons que de nombreux propriétaires nous appellent pour savoir ce qu'ils
risquent » déclare-t-on chez meilleur-diagnostic.com, un des sites leader du marché du
diagnostic en France. « Le législateur est resté flou sur les risques encourus, tant par le
bailleur qui manquerait à ces obligations que pour le locataire qui refuserait de payer »
précisent-ils.
Un contrat de bail incomplet étant habituellement révocable, les bailleurs privés peuvent
s'inquiéter de ce manque. D'autant plus qu'ils ne sont pas sûrs de retrouver rapidement un
locataire et que les professionnels du secteur annoncent des loyers en baisse pour 2009.
Risque de loyers impayés pour les bailleurs privés

Mardi 27 Janvier 2009 - 17:39



Nouveau commentaire :

sur cette page