Connectez-vous S'inscrire

"Sale P*te" d'Orelsan : le rappeur relaxé par la justice




"Sale P*te" d'Orelsan : le rappeur relaxé par la justice
Le rappeur Orelsan, poursuivi pour "provocation au crime" par le mouvement féministe Ni Putes Ni Soumises (NPNS) pour sa chanson "Sale Pute", qui avait défrayé la chronique en 2009, a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Paris. Ce jugement est conforme à ce qu'avait requis le ministère public à l'audience, le 7 mai.

Mardi 12 Juin 2012 - 20:22



Nouveau commentaire :

sur cette page