Connectez-vous S'inscrire

Salon International de l'Agriculture 2012


49e édition du Salon International de l'Agriculture
Du 25 février au 4 mars 2012
Parc des Expositions de la Porte de Versailles (Paris)



Salon International de l'Agriculture 2012
Tenez vous prêts à ouvrir grands les yeux… En février prochain, pendant neuf jours, l’agriculture française souffle le show devant le monde entier ! À l’occasion de sa 49e édition, le Salon International de l’Agriculture propose aux visiteurs de découvrir la plus belle offre de savoir-faire et de talents des filières de l’agriculture. Avec plus de 1 000 exposants originaires de 22 pays, 3 500 animaux présents sur site et une thématique axée sur les métiers et formations de l’Agriculture, l’édition 2012 du Salon rend particulièrement hommage aux hommes et femmes qui contribuent, jour après jour, à valoriser et à pérenniser le métier d’agriculteur.

Année après année, le succès du Salon International de l’Agriculture ne se dément pas… Ils étaient plus de 650 000 visiteurs en 2011 (dont 93 000 professionnels et 6 500 internationaux). Toutes générations confondues, le public continue de se presser Porte de Versailles, témoignant ainsi du lien profond qui l’unit au monde rural, à cette terre dans laquelle chacun de nous plonge ses racines.

Une édition 2012 qui fait la part belle à l’humain…
Le visage de l’agriculture a changé. Depuis 1988, les effectifs agricoles n’ont cessé de rajeunir et le niveau de qualification de progresser. Les fermes accueillent aujourd’hui des jeunes professionnels de plus en plus diplômés (pour la plupart titulaire du baccalauréat).

En 2011, les femmes représentent plus d’un quart (27%) des chefs d’exploitations et les jeunes filles sont aujourd’hui majoritaires (51,8%) dans les cursus de formation aux métiers de l’agriculture, tous secteurs et niveaux confondus.

En mettant à l’honneur les métiers et formations de l’agriculture, le Salon International de l’Agriculture souhaite mettre l’accent sur le facteur humain, élément essentiel du développement et du succès des filières agricoles. Pour permettre au public d’en découvrir aisément les différentes facettes, cette édition 2012 met en place des animations et un parcours thématique totalement dédié aux métiers.

Cette année encore, le Concours Général Agricole, permettra quant à lui, de révéler le plus concrètement du monde l’excellence des productions élaborées par les agriculteurs français.

Une ambassadrice prénommée Valentine…
La nouvelle star du Salon International de l’Agriculture 2012 se prénomme Valentine. Une ambassadrice riche de charmes et de talents. Une solide Gasconne de 7 ans qui vit à Soueich, en Haute-Garonne, au sein de l’élevage de Francis Estadieu. Dès le début de l’année, les Français retrouveront son museau et ses superbes cornes en forme de lyre sur les affiches et programmes annonçant le salon.

Vache bien née, elle accumule depuis son plus jeune âge récompenses et distinctions : Prix de Championnat et Premier Prix des vaches jeunes au Concours National de la race gasconne à Paris en 2008, Lauréate des Femelles jeunes aux concours régionaux de Boulogne-sur-Gesse (2007) et Saint-Gaudens (2008).

Sa mère, Primevère, porte le très enviable et officiel titre de « Mère à Taureau Elite » et appartient au top 40 des vaches de races gasconne. Son père, Relief, taureau agréé pour l’insémination animale (AIA) est considéré comme un des reproducteurs emblématiques de la dernière décennie.

Cette remarquable lignée, ces qualités hors pair traduisent la passion de son propriétaire pour la sélection et la génétique. À la tête d’un élevage de 60 Gasconnes adultes et de trois taureaux utilisés en monte naturelle, Francis Estadieu s’attache essentiellement à produire des animaux parfaitement adaptés à la reproduction : génisse d’élevage et jeunes taureaux.

Cette année, Francis fêtera ses 20 ans de présence au Salon International de l’Agriculture.
Un chiffre qui traduit la constance, la persévérance, l’assiduité de cet ancien international de Rugby à XIII qui consacra ses primes de match à l’achat de ses premières vaches.

Ces fameuses Gasconnes dont on cherche en vain les éventuelles faiblesses, tant elles semblent cultiver la perfection… Supportant toutes les conditions climatiques, capables d’évoluer sur les reliefs les plus difficiles, elles font preuve d’une faculté d’adaptation et d’une polyvalence hors norme. Dans les exploitations de plaine ou en alpage, la Gasconne cumule les atouts : d’une grande longévité, très productive et fertile, elle affiche également des coûts d’entretien réduits. Sa rusticité et sa résistance se traduisent également par une capacité à vêler facilement et seule dans la plupart des cas. Chaque vache est capable de produire un veau par année ; ceux-ci naissent avec une robe fauve qui tourne au gris vers l’âge de 3 à 4 mois.

Avec de tels états de service, rien d’étonnant à ce que la Gasconne s’implante bien au-delà de son territoire d’origine… En pure race ou en croisement, elle est aujourd’hui présente dans 74 départements français et s’est lancée à la conquête de nombreux pays aux milieux naturels très variés : Guyane, Espagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas, République Tchèque, Chili ou encore Paraguay. En France comme à l’international, la Gasconne a de l’avenir !

Mercredi 30 Novembre 2011 - 21:15



Nouveau commentaire :

sur cette page