Connectez-vous S'inscrire

San Antonio, un Bout d'Amérique aux Saveurs Latines


La ville de San Antonio est située dans la région des Plaines du Sud du Texas, près de Bandera, où fourmillent les ranchs, et à 1h15 de route de la très branchée Austin. C’est la ville la plus latino des USA (60% de la population): mariachis, cuisine Tex Mex, quartier hispanique d’El Mercado, etc. C’est une ville surprenante, charmante avec un centre ville animé et bercé par le Riverwalk, promenade suivant les contours d’une rivière serpentant dans le centre. La ville possède aussi un patrimoine historique riche: El Alamo, missions espagnoles…



San Antonio fête le 175ème anniversaire du siège de Fort Alamo. En 1836, moins de 200 hommes, venus de tous les Etats Unis en quête de terres, se retranchent dans le fort qu'ils étaient venus détruire avant l'arrivée de l'armée Mexicaine.

Parmi eux, le célèbre Davy Crockett qui y laissa la vie! Ces hommes vont résister héroïquement à l’assaut de près de 1500 soldats mexicains et ce pendant près de 2 semaines, dans cette petite mission en ruine appelée l’Alamo. Le siège de Fort Alamo est un événement majeur de la guerre d'indépendance de la République du Texas.

La commémoration se traduira tout au long de l’année par des démonstrations d’armes et de tactiques de combat exécutées par des texans et des mexicains en costume d’époque, et par des animations retraçant la vie quotidienne des habitants en 1836. Programme Jouxtant l’église, 2 pièces sont ouvertes au public: l’une expose des faits historiques et des objets ayant appartenu à Davy Crockett et Jim Bowie, l’autre fut le refuge des femmes et des enfants des défenseurs lors de la bataille.

Fiesta San Antonio, du 7-17 avril 2011, célèbre l’histoire et la culture de la ville. Plus de 100 événements sont programmés pour rendre hommage aux défenseurs d’Alamo: parade de barges fleuries animées par des musiciens, présentation de robes anciennes, élection du roi Antonio et de la reine de l'ordre de l'Alamo, grande bataille de fleurs, marche silencieuse jusqu’au Fort à la mémoire des combattants qui s’achève au son du clairon.

Le Texas Folklife Festival, importante fête culturelle au Texas, aura lieu pour la 40e édition du 10-12 juin 2011; cuisine ethnique, la danse, la musique, l’art et l’artisanat local seront à l’honneur.

Exceptionnel patrimoine architectural de style colonial hispanique.
Dans les environs de la ville existe un itinéraire de 5 missions coloniales, le San Antonio Missions National Historical Park, datant de la conquête espagnole entre 1718 et 1731: Concepcion, San Francisco de la Espada, San Jose, et San Juan Capistrano. La Mission Concepcion, créé par les espagnols en 1716, abrite depuis 1755 la plus ancienne église non restaurée des Etats-Unis ornée de fresques polychromes d’époque.



Construit en 1722 pour protéger la Mission Alamo, le Palais du Gouverneur fut le siège du gouvernement lorsque San Antonio était la capitale de la province espagnole du Texas. Bien conservée depuis que le capitaine du Presidio l’a quitté, les visiteurs y découvrent le mobilier d’époque et des portes d’entrée légendaires. A voir aussi: la cathédrale catholique San Fernando, fondée en 1731.

Surnommée la «Petite Venise du Texas», San Antonio est connue pour son River Walk; des canaux traversent le centre ville, créant un oasis urbain vert et ombragé qui est le centre animé de la ville. Cette promenade romantique de 4 km est bordée de terrasse, de restaurants et bars. De nombreux hôtels ont un accès direct sur le River Walk. Les amateurs d’art apprécient de flâner au cœur de la Villita Historical District, quartier historique de San Antonio transformé en communauté d’artistes. Des maisons pittoresques de type adobe abritent des boutiques de souvenirs et des studios d’artisans.

Le quartier d’El Mercado est le quartier latino de la ville. ll propose un vaste marché mexicain où dénicher des objets culturels, artistiques et ethniques provenant du Texas et du Mexique. Il ne faut pas manquer l’opportunité de savourer les meilleurs tacos, enchiladas et tamales de la ville dans le restaurant mexicain Mi tierra Cafe datant de 1941, au fond duquel une magnifique fresque restitue l’histoire du Mexique, de la famille Cortez et les grandes célébrités de la communauté latino.

Côté musées d’art:
Le Museo Alameda, situé dans le quartier hispanique de San Antonio, El Mercado, met en scène la culture et l’art latino. Les visiteurs peuvent y découvrir jusqu’au 15 juillet l’exposition Révolution & Renaissance Mexico et San Antonio de 1910 à 2010, qui marque le 100ème anniversaire du début de la Révolution Mexicaine. Plus de 200 peintures, sculptures et œuvres d’art témoignent de l’effervescence culturelle née dans le sillage de la Révolution, et des influences artistiques entre San Antonio et le Mexique au cours du 20ème siècle.

Le Mc Nay Art Museum présente la collection de Marion Koogler Mc Nay, riche héritière pétrolière, dans une élégante bâtisse coloniale espagnole et son jardin de sculptures: remarquable collection d’art américain et européen, œuvres de grands maîtres tels que Van Gogh, Gauguin, Rodin, Matisse, Chagall, Cézanne, Degas, Picasso etc.

Le San Antonio Museum of Arts, ancienne brasserie, expose des objets d’art américains, asiatiques, contemporains, décoratifs, européens et islamiques avec la collection d’antiquités la plus complète du pays.

Côté famille:
Le parc d’attraction Six Flags Fiesta Texas vaut le détour avec son éventail de spectacles, palpitantes montagnes russes, attractions aquatiques et feux d’artifice.

Au SeaWorld de San Antonio, les visiteurs peuvent assister à plus de 25 spectacles qui mettent en scène entre autres orques, dauphins, bélougas, lions de mer, requins, loutres et manchots.

N’oubliez pas de regarder le calendrier des matchs des San Antonio Spurs, peut-être pourrez vous voir Tony Parker jouer ?

Le plus grand musée «Ripley’s Believe It or Not» au monde plonge dans le monde étrange et merveilleux de Robert Ripley, qui a sillonné le globe à la recherche des objets, coutumes et records les plus spectaculaires du monde et les a reconstitués.

Le vieux saloon & restaurant Buckhorn Saloon & Museum, offre un décor western unique avec sa collection de cornes d’animaux et ses souvenirs étranges de cowboys.

Allez explorez les Natural Bridge Caverns, à côté de la ville. Ces cavernes souterraines sont d’une grande beauté.

Sorties en soirée:
Allez écouter un concert de country classique au San Jose Live, un essai de danse Two-step au Cowboys Dance Hall, écouter des rythmes de musique Tejano latine au Graham Central Station, écouter Jim Cullum Jazz Band qui jouent en live au The Landing sur le River Walk

Lundi 11 Avril 2011 - 10:42



Nouveau commentaire :

sur cette page