Connectez-vous S'inscrire

Sida: Carla Bruni-Sarkozy appelle à ne "pas baisser la garde"




"Réveiller les consciences." Tel est le crédo de Carla Bruni-Sarkozy qui, jeudi, a appelé à la vigilance, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, affirmant qu'il ne faut "pas baisser la garde devant ce virus".

La journée mondiale de mobilisation est "fondamentale car le sida n'est pas du tout un problème résolu" et si "beaucoup de progrès ont été accomplis, il reste beaucoup à faire", a plaidé, sur Europe 1, la première dame, également ambassadrice du Fonds mondial de lutte contre le sida. "Il faut rester alertés, attentifs et dire aux jeunes, et aux moins jeunes, de se protéger, de faire des dépistages", a-t-elle ajouté, rappelant que la contamination ne recule plus depuis plusieurs années en France mais aussi que 50.000 personnes ignorent qu'elles sont porteuses du virus.

Une maman qui "pouponne"

Carla Bruni-Sarkozy, qui a accouché en octobre d'une petite Giulia, a insisté sur la nécessité d'informer sur la question de la transmission de la mère à l'enfant, notamment en Afrique ou en Inde, où les traitements donnent des résultats "incroyablement encourageants". Elle avait initié et soutenu en mai 2010 une campagne internationale de sensibilisation par le Fonds mondial de lutte contre le sida sur ce thème, baptisée "Naître sans le sida".

L'épouse du chef de l'Etat a également évoqué sa propre fondation qui œuvre pour l'accès au savoir et à la culture, sans compter son travail artistique. Elle a notamment participé, il y a peu, à un album de plusieurs artistes, sous la direction du compositeur Michel Legrand, intitulé Noël, Noël, Noël et pour lequel elle a chanté, alors qu'elle était "très, très enceinte". Concernant son prochain album, elle conclut l'entretien avec le journaliste Nikos Aliagas : "Mes chansons sont pratiquement prêtes, simplement là, je pouponne un peu et je travaille beaucoup pour la fondation, donc j'ai besoin d'un peu de temps pour finir le disque."

Jeudi 1 Décembre 2011 - 15:42



Nouveau commentaire :

sur cette page