Connectez-vous S'inscrire

Sondage exclusif Habbo La génération Z donne sa vision du futur numérique




A l'occasion de son 10ème anniversaire, la communauté virtuelle leader chez les 13-18 ans a réalisé une étude de grande ampleur pour donner la parole aux adolescents du monde entier sur la manière dont ils envisagent l'avenir, forcément numérique. Jusqu'à quel point la révolution Internet va–t-elle impacter la vie de ceux qui sont nés avec un clavier dans les mains ? Près de 50 000 Digital Natives âgés de 11 à 18 ans ont partagé leur point de vue sur le net en général, et plus précisément sur l'évolution prévisible des modes de consommation des contenus, de la sécurité en ligne, du langage et l'éducation.

Le débat sur les contenus numériques vu par les Digital Natives

Alors que le sujet sur la monétisation anime tous les créateurs de contenu, la question se pose à peine pour ceux qui ont grandi à l'ère d'Internet : 32% des adolescents interrogés affirment ne jamais payer pour accéder à du contenu en ligne, et 26 autres % n'acceptent de payer que s'ils n'ont aucun autre moyen d'accéder à ce contenu gratuitement. Sachant que 19% ont répondu ne jamais télécharger de contenu, il ne reste que 23% de Digital Natives qui acceptent de payer pour du contenu en ligne. Et cela tient plus à une question de mentalité que de pouvoir d'achat : lorsqu'on leur demande de se projeter dans le futur avec des moyens financiers plus important, les proportions ne changent pas radicalement : 33% seulement accepteront de payer lorsqu'ils en auront les moyens (25% pour les ados français). 20% s'y refusent catégoriquement (25% pour les Français), et 34% essaieront de trouver le contenu gratuitement ailleurs.

Une communauté qui partage ?

Contre toute attente, le partage de contenu n'est pas aussi prédominant qu'on l'imaginait dans les pratiques adolescentes : 23% seulement des 11/18 ans partagent régulièrement du contenu en ligne (33% pour les jeunes français), contre 26% qui n'en partage que rarement (21%). 13% n'en partagent même jamais (7%).

Les contenus les plus partagés sont bien évidemment la musique à 54%, suivie des jeux vidéo et des photos, faisant jeu égal à 35%.

En revanche, les échanges online sont une seconde nature chez les ados du monde entier, qui les considèrent aussi importants que les échanges dans la vie réelle. 34% pensent même qu'à l'avenir, les rencontres physiques seront moins fréquentes pour laisser place aux échanges online. Il faut dire que le nombre d'amis virtuels des adolescents est souvent impressionnant : 21% d'entre eux ont entre 100 et 200 amis online, 12% entre 200 et 300 et 16% plus de 400 ! L'usage de l'ordinateur individuel s'est donc largement démocratisé et l'objet est devenu quasi indispensable à la génération Z : 57% des 11/18 ans ont leur ordinateur personnel, qu'ils sont les seuls à utiliser, et 39% utilisent l'ordinateur familial. Seulement 1% des adolescents n'ont accès qu'à un ordinateur commun dans un lieu public (école, bibliothèque, etc).

Née à l'ère d'Internet, la génération Z est plutôt confiante quant à la sécurité en ligne, aujourd'hui et pour demain : 75% des 11/18 ans se sentent en sécurité partout ou presque partout sur la toile, et ils sont 61% à penser qu'ils seront encore plus en sécurité à l'avenir.

Langage et éducation : quel impact ?

Ce n'est plus un secret pour personne, les ados ont maintenant leur propre dialecte directement issu des SMS et autres chats. La grande question étant de savoir si la génération qui a toujours utilisé ce langage sera capable de s'en défaire dans le cadre plus formel de la vie professionnelle. Les résultats du sondage sont quelque peu inquiétants : plus d'1/3 des adolescents (34%) pensent qu'ils pourront utiliser le style linguistique SMS dans toutes les situations de leur vie d'adulte ! Et 31 autres % considèrent qu'ils n'auront que quelques petits ajustements à faire, comme employer moins d'abréviations par exemple.

Au final, seuls 29% sont conscients qu'ils devront adopter un langage plus formel, et 7% pensent même qu'il leur faudra quasiment repartir de zéro !

Les modèles d'éducation en prennent aussi pour leur grade : seuls 16% des adolescents privilégient l'apprentissage par les livres, contre 43% qui leur préfèrent Internet, 38% considèrent que les deux formats se valent.

Dimanche 20 Juin 2010 - 15:44



Nouveau commentaire :

sur cette page