Connectez-vous S'inscrire

Sondage sur les comportements alimentaires des adolescents




Image du corps et comportement alimentaire des 12-18 ans :Habbo donne la parole aux adolescents

· 2 adolescents français sur 3 sont préoccupés par leur poids
· 1 sur 3 ressent une réelle pression quant à son poids
· Pourtant, 3 ados sur 4 considèrent qu'ils ont un régime alimentaire sain
· 63% prennent leurs repas en famille tous les jours

Habbo, la communauté virtuelle n°1 chez les adolescents en France et dans le monde, a mené une étude de grande ampleur sur l'image du corps et les comportements alimentaires des 12-18 ans. Alors, les ados sont-ils vraiment adeptes de la junk food ? Quelle est l'influence de la famille sur leurs habitudes alimentaires, et quelle importance accordent-ils à l'image du corps ? Plus de 61 000 adolescents issus de 31 pays, dont 5737 en France, se sont exprimés sur ces sujets qui les touchent de près.

L'image du corps : les adolescents préoccupés mais pas dupes
Ce n'est pas une surprise, mais les chiffres sont parlants : 64% des adolescents français se disent préoccupés par leur poids, et 33% se sentent incités à mincir? 31% envisageraient d'ailleurs un changement de régime alimentaire dans le but de mincir ou d'améliorer leur apparence physique. Si les chiffres sont assez variables d'un pays à l'autre, ce sont les adolescents brésiliens et portugais qui sont les plus concernés puisqu'ils sont 83% à se déclarer préoccupés par leur poids, contre seulement 38% des norvégiens et 35% des néerlandais.

La majorité des adolescents n'est pourtant pas dupe de l'image du corps stéréotypée véhiculée par les médias : 60% des adolescents français la trouvent irréaliste contre seulement 11% « très réaliste ». Sur ce point, les adolescents français sont avec les autrichiens et les néerlandais les plus méfiants par rapport aux médias. A l'extrême opposé, les ados singapouriens sont 69% à ne pas se sentir floués par les images renvoyées par les médias.

Ados et anarchie alimentaire – halte aux idées reçues !
Le cliché de l'ado affalé devant la TV en train d'ingurgiter sans conviction quelque snack tout prêt a fait long feu ! Le sondage mené par Habbo vient bousculer les idées reçues sur les comportements alimentaires adolescents en donnant la parole aux principaux intéressés, tout simplement.

La première surprise vient de l'opinion des 12-18 ans sur leur propre régime alimentaire : 74% des jeunes Français le considèrent comme sain ou relativement sain, chiffre ocillant entre 68% et 84% selon les pays. Dans les faits, et lorsque l?on rentre dans le détail, la situation n'est pas aussi idyllique, mais elle est loin d'être aussi catastrophique qu'on pourrait l'imaginer?

Par exemple, 81% des adolescents français prennent 3 repas par jour, et 40% déclarent n'avoir jamais sauté un repas ! 11% seulement déclarent qu'il peut leur arriver de sauter le déjeuner, et 9% le dîner. Le petit déjeuner est plus exposé avec 37% de « risque », les ados ayant du mal à émerger le matin?

Quid du si décrié Fast Food ? Là aussi, les 12-18 ans remettent les pendules à l'heure : la majorité (53%) des ados français n'y va pas plus d'une fois par mois, et 13% n'y vont jamais. Ils sont 23% à y aller quelques fois par mois, et 7% plusieurs fois par semaine. Les plus gros consommateurs de fast food sont les adolescents néerlandais, avec 29% y allant plusieurs fois par semaine et 38% plusieurs fois par mois.

Le point sur les recommandations PNNS
53% des adolescents français déclarent boire les 2 litres d'eau recommandés par jour, et seulement 13% affirment ne jamais s'y tenir.

« Entre 3 et 5 légumes par jour »? ils sont 38% à les consommer, et 36% à se contenter d'1 ou 2, ce qui n'est déjà pas si mal? 15% font du zèle et déclarent en consommer plus de 6, et seulement 6% ne mange ni fruit ni légume.

Et la famille dans tout ça ?
Là encore, on se rend compte que l'évolution des modes de vie n'a pas eu autant d'impact qu'on pourrait l'imaginer sur le sacro-saint repas familial : 63% des adolescents français (ce chiffre monte même à 82% chez les jeunes Italiens et 82% chez les Danois) déclarent prendre leurs repas à table en famille quotidiennement. 20% le font plusieurs fois par semaine et ils ne sont que 5% à ne jamais prendre le repas en famille.

En France comme partout ailleurs, c'est toujours en grande majorité la mère de famille qui prépare le repas ( à 69% en France et 81% en Italie), et la plupart des adolescents ont appris à cuisiner avec leurs parents. En France, seuls 17% des adolescents ne savent pas cuisiner.

Jeudi 8 Octobre 2009 - 19:03



Nouveau commentaire :

sur cette page