Connectez-vous S'inscrire

Soupçonné de terrorisme, le physicien nucléaire Adlène Hicheur écope de quatre ans ferme




Soupçonné de terrorisme, le physicien nucléaire Adlène Hicheur écope de quatre ans ferme
Le verdict est tombé vendredi pour Adlène Hicheur. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné à quatre ans de prison, dont un avec sursis, le physicien nucléaire franco-algérien.

L'homme est soupçonné d'avoir préparé en 2009 un attentat en France lors de conversations sur Internet avec un islamiste basé en Algérie.

Le docteur en physique des particules de 35 ans a déjà accompli deux ans et demi de détention provisoire depuis son arrestation le 8 octobre 2009 à Vienne, en Isère. Il se dit victime d'un délit d'opinion et devrait donc faire appel.

Vendredi 4 Mai 2012 - 18:38



Nouveau commentaire :

sur cette page