Connectez-vous S'inscrire

Succès pour le musée des Beaux-Arts d’Angers


Le musée des Beaux-Arts d’Angers se maintient à la dixième place du palmarès des musées du Journal des Arts



Pour la 2ème année consécutive, le musée des Beaux-Arts d’Angers se classe au 10ème rang du palmarès des musées pour l’année 2010.

En région, il occupe la 4ème place derrière le musée des Beaux-Arts de Lyon, La Piscine à Roubaix et le Palais des Beaux-Arts de Lille et se classe au 1er rang des musées du Grand Ouest.

Depuis 7 ans, le Journal des Arts classe les musées français de beaux-arts, d’archéologie et d’histoire nationale, selon une série de critères répartis en trois catégories : accueil des publics, dynamisme et conservation. 600 musées ont reçu entre mars et avril 2011, un questionnaire d’évaluation portant sur une soixantaine de critères, et 353 y ont répondu.

Depuis 2006, le musée des Beaux-Arts d’Angers a toujours été dans le top 20. La politique d’accueil des publics menée depuis la réouverture du musée en 2004 concourt largement à ce très bon classement. En effet, dans la catégorie « Accueil des publics », le musée se place au 6ème rang et s’il on exclue Paris et l’Ile de France, il occupe le 1er rang des musées en région.

L’action que le Service Culturel pour les publics mène auprès des scolaires est révélatrice de ce dynamisme. Le musée des Beaux-Arts a accueilli en 2010, 22661 scolaires, en animation avec un médiateur ou en visite libre. La création sur le site internet d’une rubrique « scolaires » dédié aux enseignants permet désormais de télécharger des documents pédagogiques en ligne, de s’informer de l’offre de visite toujours plus personnalisée. (www.musees.angers.fr/scolaires

La fréquentation toujours en hausse (+ 8% par rapport à 2009, soit 88 898 visiteurs contre 81985 en 2009) permet également au musée des Beaux-Arts de se maintenir dans le top 10. Le succès des expositions temporaires y est pour beaucoup dans cette augmentation. Ainsi, les expositions « Le portrait d’Auguste Rodin » début 2010 et « Jean-Pierre Pincemin » l’été dernier ont accueilli plus de 20 000 visiteurs chacune, tandis que les installations lumineuses de « Loriot & Mélia, Vu-pas-Vu », ont remporté aussi une grande adhésion du public avec un record historique de 25 000 visiteurs entre novembre 2010 et avril 2011.

Lundi 27 Juin 2011 - 15:07



Nouveau commentaire :

sur cette page