Connectez-vous S'inscrire

Surveillance




Après une série de crimes sauvages, deux agents du FBI (Bill Pullman et Julia Ormond) sont dépêchés dans un bled paumé pour interroger les trois survivants du dernier carnage : un flic à la gâchette facile, une jeune et jolie toxicomane et une fillette qui n’a pas les yeux dans sa poche… Bon sang ne saurait mentir. Après un très controversé “Boxing Helena” en 1993 et de longs séjours dans les hôpitaux à la suite d’un accident de voiture, Jennifer Chambers Lynch, fille de David, a fait un come-back remarqué en 2008 avec ce thriller ultra-violent qui mène le spectateur par le bout du nez. Les cinéphiles se réjouiront de la présence de Bill Pullman et Julia Ormond, stars des années 90, au creux de la vague dans les années 2000, et qui démontrent ici tout leur savoir-faire. Atmosphères lourdes, personnages décalés, violence, tension sexuelle, humour noir, “Surveillance” se situe quelque part entre l’univers de “Twin Peaks” et celui des frères Coen. D’interrogatoires décousus (procédé “Rashômon”) en flash-back astucieux, le film tient efficacement le spectateur en haleine jusqu’au dénouement aussi inattendu que monstrueux. Un pied de nez à la morale, osé, mais assez jubilatoire. Interactivité : 3/5 Le DVD propose une fin alternative intéressante, deux scènes inédites dont l’une, torride, est évoquée avec humour par les acteurs au cours de la conférence de presse à Cannes, dont des extraits sont inclus dans le making of de 20 minutes. Ce document est ponctué de propos pertinents de la sympathique Jennifer Lynch, qui n’hésite pas à évoquer ses rapports avec son célèbre père. Image et son : 5/5 Beau travail à tous points de vue. On notera que la version originale sous-titrée bénéficie de deux pistes (DTS 5.1 et DD Stéréo), la version française se contente du DD 5.1.

Jeudi 26 Février 2009 - 11:58



Nouveau commentaire :

sur cette page