Connectez-vous S'inscrire

Syrie : la Croix-Rouge tente d'évacuer la journaliste blessée




Comment rapatrier le corps de Rémi Ochlik, le journaliste français tué en Syrie mercredi, et sa consœur Edith Bouvier, blessée aux jambes ? C'est le casse-tête auquel est confronté la France, alors que la communauté internationale œuvre pour faire cesser la répression qu'opère le régime sur les civils révoltés. Le temps presse, car la reporter du Figaro souffre d'une fracture à la jambe et doit être opérée rapidement.

Des négociations étaient en cours vendredi soir entre le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), les autorités et les opposants syriens pour faire sortir de la ville de Homs les morts et les blessés. Alors que le CICR et le Croissant rouge arabe syrien (CRAS) ont réussi pour la première fois à évacuer sept blessés syriens, le pouvoir a accusé les rebelles d'entraver l'évacuation de la journaliste française blessée, Edith Bouvier, ainsi que les dépouilles des reporters américain et français.

Samedi 25 Février 2012 - 00:20



Nouveau commentaire :

sur cette page