Connectez-vous S'inscrire

THE DEARS - Degeneration Street

Sortie le 11 avril 2011


En concert à la Flèche d’Or (Paris) le 15 avril 2011



Né en 1995, The Dears est l’œuvre d’une vie : celle de Murray A. Lightburn. Fils d'un jazzman reconverti en prédicateur, l’initiation de Lightburn à l’écriture s’est faite autant par le rock des années 90 que part le gospel, la soul, et la musique pop.

Après quatre albums studio, d’innombrables concerts et des centaines de milliers de kilomètres, Murray Lightburn, Natalia Yanchak (chant et clavier), Roberto Arquilla (bass), Robert Benvie (guitare, clavier), et Patrick Krief (guitare) ont été liés par l'amitié, le dévouement, la confiance, et des litres d'alcool et de larmes. Rejoints par le batteur Jeff Luciani, The Dears ont alors recommencé à travailler dans un esprit de collaboration retrouvée.

Degeneration Street, leur cinquième album, déborde de la passion et de l'âme qui ont valu au groupe la reconnaissance des fans et des critiques dans le monde entier. De l'électrisant et nihiliste hymne pop « Throne » aux envolées de « Galactic Tides » ; de « Omega Dog » au Motown sci-fi « Lamentation », la richesse de Degeneration Street est bien l’œuvre de The Dears.




Mercredi 9 Mars 2011 - 15:14



Nouveau commentaire :

sur cette page