Connectez-vous S'inscrire

TURN ME ON (Extrait exclusif)

Au cinéma le 18 janvier 2012


Un film de Jannicke Systad Jacobsen
Avec Helene Bergsholm, Malin Bjoerhovde et Matias Myren



TURN ME ON (Extrait exclusif)
Alma a 15 ans et vit avec sa mère dans un petit village de Norvège perdu en pleine région des fjords. Elle boit des bières en cachette avec ses copines, fantasme sur le guitariste de la chorale du lycée et fait appel à une hotline un peu spéciale pour satisfaire ses envies d’amour et de sexe.

Très vite, néanmoins, ses pulsions lui font perdre pied avec la réalité et les catastrophes commencent !

Concours TURN ME ON :10 places de cinéma et 5 affiches à gagner

Comédie.
Durée : 1h16.
Norvège / 2011 / Couleur / 1.85 / Dolby SRD / DCP / 35mm
Distribution : Zootrope Films



Un casting local

Pour que le film "sonne juste", la réalisatrice Jannicke Systad Jacobsen s'est entourée de jeunes acteurs débutants : "J’ai engagé des adolescents qui vivaient dans la région où se déroule l’histoire du film. De cette manière, ils savaient ce que grandir dans un petit village au coeur de massifs montagneux et de sombres fjords signifiait, et pouvaient ainsi le retraduire à l’écran."

La polémique...

En s'intéressant à la sexualité des adolescents, la réalisatrice Jannicke Systad Jacobsen s'est retrouvée au cœur d'une polémique : "Le roman de Olaug Nilssen, paru en 2005, avait déjà provoqué un tollé en Norvège. En partie en raison de la façon très libre dont le personnage d’Alma entrevoit sa sexualité", explique-t-elle, en poursuivant : "Avant même que le film soit vu en Norvège, les médias s’en sont emparés, axant tout sur cette question, et mettant ainsi en évidence qu’il s’agissait bien d’un sujet tabou."

Retour à l'adolescence...

Turn me on étant adapté d'un livre, Jannicke Systad Jacobsen n'a pas eu à s'inspirer directement de son adolescence. Quelle est la part de vécu, et quelle est celle de fiction dans ce long métrage ? La réalisatrice confie : "L’histoire d’Alma ne fait pas tout à fait écho à mon histoire personnelle dans la mesure où j’ai eu un éveil sexuel plus tardif. Mais je me souviens très bien de ce que c’était d’être une adolescente. A quel point toutes les expériences que j’ai vécues pour la première fois étaient intenses, comme tomber amoureuse. Je voulais que tout arrive sans attendre, contrairement à ce qu’on me conseillait. Je me sentais prête à conquérir le monde, tout comme les personnages dans le film."

Un "første film" (premier film) !

Turn me on est le premier film de fiction de Jannicke Systad Jacobsen. Après des études à l’Ecole Nationale du Cinéma de la République Tchèque, et à la London International Film School en Angleterre, elle débute sa carrière par la réalisation de courts métrages documentaires (The Clown Children) avant de passer aux longs (Sandmann - The Story of a socialist Superman et The Pizza Fairytale). C'est en 2006 qu'elle se lance dans l'écriture de Turn me on, avec l'aide d'une bourse du gouvernement norvégien.

Salué de New York à Rome

Turn me on a remporté le prix du Meilleur scénario au festival de TriBeCa de New York. Le film a par ailleurs ouvert l'édition 2011 du Festival de Rome, et a été projeté au PIFAN (Puchon International Fantastic Film Festival) en Corée du Sud.

Samedi 7 Janvier 2012 - 11:21



Nouveau commentaire :

sur cette page