Connectez-vous S'inscrire

Terminator Renaissance




Terminator Renaissance

En 2018, après l'apocalypse qui a vu s'affronter les hommes et les robots, John Connor est devenu le chef de la résistance humaine contre Skynet et son armée de Terminators. Sa vision du monde est pourtant remise en cause par l'apparition de Marcus Wright, un inconnu qui se souvient seulement de s'être trouvé dans le quartier des condamnés à mort. Connor doit découvrir si Marcus a été envoyé du futur ou s'il est un rescapé du passé. Alors que Skynet prépare l'assaut final, Connor et Marcus s'engagent dans une odyssée qui va les mener au coeur même des opérations de Skynet. Ils y perceront le terrible secret qui se cache derrière l'annihilation programmée de l'humanité tout entière...

Site officiel

La saga "Terminator"

Terminator Salvation: The Future Begins est le quatrième opus de la franchise initiée par James Cameron en 1985 avec Terminator. Suivront Terminator 2 : le jugement dernier (1991) toujours signé James Cameron, Terminator 3 : le soulèvement des machines (2003) de Jonathan Mostow, et la série Terminator : The Sarah Connor Chronicles portée par Lena Headey dans le rôle-titre. En décembre 2008, les producteurs Derek Anderson et Victor Kubicek ont officiellement annoncé la mise en chantier de Terminator 5, avec toujours aux commandes McG. La sortie du film serait prévue pour 2011. Quant à l'acteur de cette nouvelle franchise, Christian Bale, il devrait faire partie des opus 5 et 6 puisqu'il a signé un contrat pour trois films.


Qui est Kyle Reese ?

Campé par Anton Yelchin (19 ans au moment du tournage), le soldat Kyle Reese n'est autre que le père de John Connor, incarné par Christian Bale... 34 ans ! Selon la "mythologie Terminator", ce dernier finira par l'envoyer dans le passé sauver sa propre mère, Sarah Connor... et éventuellement tomber amoureux de cette dernière qui lui donnera un fils, John Connor (voir le Terminator de James CameronMichael Biehn incarnait Kyle Reese).


Un scénariste passe à la trappe

Sur les premières affiches teaser de Terminator Renaissance, on pouvait distinguer le nom de Jonathan Nolan, crédité en tant que scénariste. Frère de Christopher Nolan et entre autre scénariste du carton The Dark Knight, Le Chevalier Noir, Jonathan Nolan est intervenu à la demande de McG sur le script rédigé par John Brancato et Michael Ferris, afin d'y apporter certaines modifications sur les dialogues et certaines scènes. Les affiches plus récentes du film ne mentionnent pourtant pas le nom de Jonathan Nolan. Omission délibérée ou pas ? La WGA, Writers Guild of America, précise pour sa part que la mention "écrit par" ne comporte que les noms de Michael Ferris et John Brancato, déjà auteurs du script de Terminator 3 : le soulèvement des machines et le script original de Terminator Renaissance.


Machine de guerre

L'une des "révélations" de ce nouvel opus dans la franchise Terminator est le modèle T-600, "ancêtre" du futur modèle T-800 qui n'apparaîtra qu'en 2029. Christian Bale explique : "Nous sommes dans une période de transition. Dans la vision futuriste de 2029, présentée dans les précédents épisodes, Skynet exerce une domination absolue grâce à ses armées de T-800 et de Hunter-Killers. Mais ici, nous découvrons la genèse du modèle T-800. Dans notre présent, il s'agit du T-600, une version primitive du T-800. Présents en nombre, les T-600 constituent une armée phénoménale". Le modèle T-600 est un géant de 2,20 m, qui arbore un simple masque de caoutchouc en guise de visage, et des guenilles cachent son endosquelette. Il dispose d'un mini-canon M203, capable de tirer entre 3000 et 6000 coups/minute. Créés à l'aide de marionnettes articulées et d'images de synthèse, les T-600 apparaissent à différents stades de délabrement au cours du film.


La valse des Kate

A l'affiche de Terminator 3 : le soulèvement des machines, Claire Danes ne reprend pas le rôle de Kate Connor, femme du leader de la résistance campé par Christian Bale. Un temps confié à la Française Charlotte Gainsbourg, qui quittera le projet pour cause de conflit d'emploi du temps, le rôle ira finalement à Bryce Dallas Howard.


Apocalypse miniature

L'un des effets spéciaux les plus impressionnants concerne la destruction d'une station-service, au moment où Marcus et Kyle affrontent le Harvester. Dans cette scène, Marcus fait exploser un camion-citerne sous le Harvester. La scène a nécessité l'utilisation d'un camion chargé d'une tonne d'essence. L'explosion a engendré une boule de feu d'environ 50 mètres de circonférence et de 60 mètres de hauteur. L'explosion a complètement englouti la station. Elle provoque aussi une seconde déflagration : celle de la station-service. La séquence a requis douze semaines de préparation et des mesures de sécurité extrêmes. Dans ces conditions, la production n'avait le droit qu'à une seule prise. McG a filmé la scène sous des angles multiples en utilisant des caméras contrôlables à distance, des caméras rapprochées protégées, des caméras actionnées par des hommes cachés dans des bunkers et même, des caméras à très longues focales embarquées à bord d'hélicoptères.


Look vintage

Afin de donner le plus possible un aspect vieilli et vintage aux vêtements que portent les membres de la Résistance, l'équipe a notamment utilisé des pierres ponces et du papier de verre, mais aussi, de manière plus originale, passé et repassé les vêtements en machine à laver avec des pierres !


Chaîne d'assemblage

Une des scènes clés du film est lorsque Christian Bale alias John Connor pénètre dans l'usine de Skynet, où sont assemblés les armées des Terminators, en particulier les prototypes T-800, les plus sophistiqués. Créée à partir des dessins du chef décorateur Martin Laing et de son équipe, l'armée des machines a vu le jour sous la direction de Stan Winston, le légendaire créateur de monstres et auteur du T-800 originel. Malheureusement, Stan Winston est décédé durant le tournage du film. John Rosengrant, superviseur des effets spéciaux de chez Stan Winston Studio, a donc pris la relève, à la tête d'une équipe de 60 personnes. Ce dernier raconte : "l'un des défis a consisté à trouver des matériaux légers afin de reproduire l'aspect du métal. Nous avons utilisé des mélanges d'uréthanes et de plastique, que nous avons ensuite peints à l'aide de techniques très poussées."


Bale / Ironside : deuxième !

Christian Bale et Michael Ironside, qui incarne le général Ashdown, se sont déjà donné la réplique dans The Machinist, signé en 2004 par Brad Anderson.


Le concours actif de l'armée

Afin de renforcer la crédibilité de l'organisation militaire de la Résistance face à Skynet, l'équipe du film est allé trouver conseils auprès du Département de la Défense et de la base militaire aérienne de Kirtland. C'est Chuck Davis, coordinateur du Département de la Défense de Los Angeles, également en charge des rapports avec l'industrie cinématographique, qui s'est chargé de conseiller l'équipe. Grâce à lui, elle a pu obtenir le "prêt" par l'armée de l'air d'un A10 -Thunderbolt 2, surnommé le "tueur de chars" en raison de l'armement lourd qu'il embarque à son bord. Le capitaine de l'Air Force Jennifer Shoeck, elle-même pilote d'A-10, a ainsi pu guider et conseiller Moon Bloodgood. Parmi les engins volants utilisés avec le concours des pilotes de l'Air Force figurent le CV-22 Osprey, un appareil aérien doté d'ailes fixes mais aussi de rotors lui permettant de décoller et d'atterrir à la façon d'un hélicoptère, l'énorme avion de transport C-130 Hercules et l'hélicoptère HH-60 Pave Hawk, un modèle dérivé du Blackhawk, avec mitraillette extérieure.



Jeudi 21 Mai 2009 - 02:15



Nouveau commentaire :

sur cette page