Connectez-vous S'inscrire

The Collector Test Express Blu-ray

None




Pour ce test express, préparez-vous à re-tapisser les murs car ça va saigner ! The Collector propose un thriller pour spectateurs avertis qui aimeront ça comme vous le découvrirez dans la suite.


The Collector propose un récit dans la veine de Saw avec une maison piégée et une atmosphère inquiétante, le tout dans une histoire au suspense implacable. Quand on vous dit diabolique ...

 

 

 


LE FILM : 2/5
Arkin a d'énormes soucis d'argent et se laisse entrainer dans un vol de grande ampleur dans la maison de son employeur. Mais l'affaire est plus complexe ! A peine entré par effraction, notre homme se rend compte qu'il n'est pas seul dans la demeure et qu'un mystérieux intrus a truffé les lieux de pièges macabres. L'homme masqué semble déterminé à obtenir l'objet de sa quête à tous prix. Arkin sauvera-t-il la famille prisonnière ou sauvera-t-il sa peau en les abandonnant à leurs sorts ?

Sur un scénario à la base astucieuse, les influences s'identifient très vite. Gros grains, générique à la Seven, couleurs saturées, gore craspec, nous entrons dans un univers à la Saw totalement identifiable. Passé certains partis-pris peu convaincants de mise en scène, on appréciera l'histoire plus sympathique qu'elle en a l'air aux premiers abords, et une ambiance sonore industrielle totalement démentielle (l'oeuvre de Jerome Dillon, ex de Nine Inch Nails). Les amateurs de frissons seront sans doute surpris par le déferlement d'inventivité des pièges. Certaines conclusions des plus sadiques flatteront les sens des amateurs.

Si The Collector n'est pas un grand film (sortie directement en vidéo pour la France), il n'en demeure pas moins un film de genre efficace, nerveux, avec une ambiance qui plaira aux amateurs de sensations fortes à défaut d'enthousiasmer les autres.

LE BLU-RAY : 4/5
Pour son premier Blu-ray, CTV réalise une excellente prestation. Le master vidéo du film est une base idéale, mais l'encodage ne s'annonçait pas des plus simples en raison de la photographie très saturée de l'ensemble. Les difficultés sont surmontées avec brio, les nombreuses scènes nocturnes ne souffrent pas du moindre défaut de lisibilité, et la compression ne se fait pas sentir. La présence d'un grain permanent résulte d'une volonté du réalisateur, et l'ensemble est proposé avec un respect indéniable. On notera aussi une profondeur de champs remarquable sur certains plans.

Au niveau du son, les deux pistes DTS-HD Master Audio 5.1 impressionnent par la puissance sonore dégagée. L'histoire très noire justifie ici une composition industrielle, poisseuse qui augmente encore la claustrophobie dégagé par ce huis-clos. Cette précision du mixage se ressent lors de l'actionnement des différents pièges où le caisson de basses est très largement mis à contribution. La moindre accélération brutale de la musique est aussi délicieusement mise en valeur. Amateurs de gros son, ce disque est fait pour vous !

L'interactivité repose essentiellement sur un making-of d'une vingtaine de minutes. Celui-ci explique avec passion les origines de ce projet. On retiendra une belle analyse de certaines scènes (comment rythmer la terreur), ainsi que des anecdotes croustillantes sur les différents plateaux de tournage mis en oeuvre. Ainsi la première mort a nécessité pas moins de 5 plateaux pour arriver au résultat final. A voir.

Vincent Martini




Powered by WizardRSS | Full Text RSS Feeds


Source : http://www.excessif.com/dvd/actu-dvd/news/the-coll...

Lundi 19 Juillet 2010 - 11:34



Nouveau commentaire :

sur cette page