Connectez-vous S'inscrire

Thony Ritz - Night city

Sortie de l'album le 12 juillet 2010


La French Touch n'a pas dit son dernier mot ! Les trépidations électro de Thony Ritz nous rappellent les grandes heures de Cassius, Daft Punk et toute leur fratrie de stars internationales. Ajoutez à cela une pincée de sons saturés, un doigté talentueux pour composer de grands mix et voici à coup sûr le nouveau petit génie des dancefloors.



Vous connaissez sans doute déjà sur le net le concept des labels participatifs où les internautes se cotisent pour produire les artistes qu’ils apprécient et permettre ainsi à certains anonymes d’accéder à la médiatisation. L’un de ces labels, My Major Company (MJC), a connu un sacré succès l’année dernière en étant à l’origine de l’immonde daube variété Toi+Moi de Grégoire, le chanteur au charisme proche de celui d’un gastéropode. Lorsqu’on sait cela, c’est somme toute naturel d’avoir des doutes sur la qualité du contenu de Night City de Thony Ritz, nouvelle sortie démocratiquement choisie en provenance de MJC et qui est, cette fois-ci, estampillée « électro ». Après étude auditive (et attentive) de la galette, les doutes se dissipent et l’on peut déjà tirer un premier enseignement : les membres de MJC savent aussi faire de bons choix. Non pas que Thony soit le nouveau phénomène électro de notre bonne vieille Gaule mais force est de constater que les morceaux de Night City sont plutôt bien foutus.

Sorte de bouillon de culture house où l’on retrouve en vrac des références à Jarre, Modjo, Stardust, Tellier, Daft Punk, SebastiAn, Alan Braxe ou encore Vitalic, l’album tient la route et se permet des incursions funk et eighties rythmées par des beats classiques mais honorables. Plus mainstream qu’une prod signée Ed Banger sans être pour autant marqué par la banalité et la beaufitude (qui a dit Guetta ? ), Night City ressemble fort à un chaînon manquant, à une phase de transition. Dans les bacs dès le 12 juillet, ce disque a toutes les chances d’être apprécié par les néophytes du genre ainsi que par certains connaisseurs qui voudront s’attarder sur une musique house simple et loin d’être écoeurante.

Dimanche 20 Juin 2010 - 14:48



Nouveau commentaire :

sur cette page