Connectez-vous S'inscrire

Tori Amos




16,99 €


Tori Amos
Live at Montreux 1991 - 1992

Réputé pour son nez creux et ses oreilles expertes, Claude Nobs, fondateur du festival de Montreux ne s’était pas trompé en invitant Tori Amos et son piano au début des années 90, juste avant et juste après la parution de Little Earthquakes, premier volet d’une impressionnante discographie. C’est dans ce simple appareil, voix perchée dans les étoiles et doigts galopant sur l’ivoire et l’ébène, que cette native de Caroline (élevée dans le Maryland) donnait déjà toute la mesure de son talent de singer-songwriter à forte personnalité. Entre Kate Bush, Joni Mitchell et Ricky Lee Jones, elle confirmait tous les espoirs placés en elle par son label, persuadé que les scènes d’Europe seraient bénéfiques à sa carrière. Dans le concert de 1991, elle citait six fois son premier album à paraître, révélant un talent d’écriture et d’interprétation qui lui ont rarement fait défaut depuis. Dans celui de 1992, elle proposait à nouveau de larges extraits de Little Earthquake (encensé par la critique), mais également quelques reprises. Contemporaine du mouvement grunge, elle n’hésitait pas à livrer sa propre version de Smells Like Teen Spirit de Nirvana, et, fan de classic rock, elle faisait précéder Thank You d’une relecture du Whole Lotta Love de Led Zeppelin. Gonflé et renversant.

Samedi 13 Septembre 2008 - 08:28



Nouveau commentaire :

sur cette page