Connectez-vous S'inscrire

Tristane Banon affirme que DSK a menti au 20h de TF1




Tristane Banon était invité sur le plateau du 20h avec Laurence Ferrari. Elle répondait aux questions de la journaliste quelques heures après sa confrontation avec DSK. Voici les meilleurs extraits de cette interview :

"Bien sur que j'ai maintenu mes accusations. C'est une première victoire"

"On ne fait pas des confrontations pour un dossier vide. Je pensais qu'il s'excuserait"

"il n'avait même pas osé me regarder. J'ai pointé toutes les accusations. Ou il a oublié, ou il répète que ce sont des faits imaginaires"

"J'ai pointé toutes les incohérences de son discours. Je voulais comprendre. Pourquoi on reçoit une interview dans un appartement. Pourquoi ? Je ne comprends toujours pas. Il y a eu une tentative de viol. Je le maintiens. Je sais qu'il a été d'une telle arrogance et suffisance que je ne peux pas croire que cela n'éveille pas les soupçons"

"Ça n'était pas possible de porter plainte. On ne m'aurait pas écouter. Je savais que je serais laminée" (sur sa plainte tardive).

Haine pour Dominique Strauss-Kahn ? : "J'ai du mépris. Au moins autant de mépris qu'il a pour moi et qu'il a pour Nafissatou Diallo et qu'il a même pour les Français", a-t-elle précisé.

"Quand sur votre plateau il brandit un document en disant "voilà ce qu'il y a dedans" alors que ça n'est pas marqué dedans, il mise sur la crédulité des Français qui ne liront pas ce rapport",

"Ça c'est méprisant pour les Français. Ce qu'il a dit sur votre plateau dimanche soir, il y a deux semaines, c'est faux. J'invite les gens à lire le rapport. Ça n'est pas vrai"

Vendredi 30 Septembre 2011 - 00:20



Nouveau commentaire :

sur cette page