Connectez-vous S'inscrire

Trust




La nouvelle histoire de TRUST : reformation, concerts sporadiques et planification d’un album. Les retrouvailles furent étranges. Se remettre à faire de la musique avec des personnes que l’on n’a pas côtoyées depuis quinze années est assez «étrange». Pourquoi étrange ?... Tout simplement, parce que tout s’est calé comme si nous nous étions quittés la veille !... Les automatismes enfouis pendant des années refaisaient surface, naturellement. Le 1er concert fut un test. Jouer devant 45 000 personnes, après dix jours de répétition et quinze années d’absence, est assez vertigineux. Tant que le vertige est bon…

L’arrivée au sein de la formation de Iso à la basse, et de Deck aux platines, fut une bouffée d’air frais. Chacun y est allé de son apport, de sa patience, de son envie et de son talent. Nous nous sommes retrouvés dans un studio de banlieue parisienne, et en dix jours nous avons couché 13 titres. D’où le titre de l’album : «13 à Table» Il était vital pour nous tous de faire un album en phase, correspondant à notre mélange d’influences du moment. Il est clair que le Rap est aujourd’hui un «genre majeur».

Pas dans le sens d’une mode. Mais tout simplement qu’il s’agit là d’une approche différente de la musique, mais aussi de la rythmique et du texte ; en particulier. Refaire ce que nous faisions il y a vingt ans n’avait absolument aucun intérêt à mes yeux. Il est difficile de nos jours de ne pas tenir compte de l’importance de cette musique. A moins d’être ignorant. La forme : L’album est très ouvert musicalement. Nous sommes allés dans des directions qui nous étaient totalement étrangères auparavant. Chercher, trouver de nouveaux repères et en être agréablement surpris. Nous n’avons qu’une hâte : le jouer Live !! Le fond : L’album tourne autour de trois thématiques : l’appartenance, la croyance et la tolérance. Bernie Bonvoisin

Mercredi 23 Juillet 2008 - 14:50
sur cette page