Connectez-vous S'inscrire

U2 chante sous la pluie




Au deuxième soir, la pluie s’est invitée au stade Roi Baudouin. Mais le chanteur à lunettes noires n’en a cure, qui entame ‘Singing in the Rain’ dès que les gouttes se présentent, repris par 60 000 personnes. Et d’ajouter «Thank you for making us feel at home, with this Irish weather!»

A part les conditions météo, la setlist de ce deuxième concert de ce 360° tour au stade Roi Baudouin était un petit peu différente de la veille. Exit ‘I will follow’, ‘North Star’, ‘Mercy’, ‘Ultra Violet’ et ‘Sunday Bloody Sunday’, hier soir on a eu droit à ‘New Year’s Day’ en deuxième position, véritable coup de boots qui a fait décollé le concert, ‘Angel Of Harlem’, ‘Bad’, ‘Pride (In The Name Of Love’) et ‘Hold Me Thrill Me Kiss Me Kill Me’ en rappel, avec Bono jouant les Méphisto sur son micro rouge fluo.

Si on déplorera un son plus que limite (particulièrement défaillant durant ‘Elevation’ et ‘Until The End Of The World’), si on commence à sentir que Bono n’a plus vingt ans (dans la voix et dans les jambes) et si on a fini par se sentir un peu trop petit face à un tel gigantisme, il faut bien avouer qu’être soulevé en même temps que 60 000 personnes par des titres aussi fédérateurs que ‘Where The Streets Have No Name’ ou ‘New Year’s Day’ est une expérience assez unique. Peu de groupes peuvent se vanter de retourner des stades comme U2 l’a de nouveau fait hier, et la pluie n’y a rien changé.

Didier Zacharie

Setlist

Return Of The Stingray Guitar
Beautiful Day
New Year’s Day
Get On Your Boots
Magnificient
Mysterious Ways
Elevation
Until The End Of The World
I Still Haven’t Found What I’m Looking For
Angel Of Harlem
Bad
In A Little While
Miss Sarajevo
City Of Blinding Lights
Vertigo
I’ll Go Crazy If I Don’t Go Crazy Tonight
Pride (In The Name Of Love)
MLK
Walk On
One
Where The Streets Have No Name
Hold Me Thrill Me Kiss Me Kill Me
With Or Without You
Moment Of Surrender


Samedi 25 Septembre 2010 - 09:58



Nouveau commentaire :

sur cette page